terminus paris pour La Caravane du collège

Dernière étape avant le ministère de l'Education. La caravane des enseignants et parents d'élèves partie lundi du collège de l'Estaque (16e) a planté ses six tentes, hier, sur le parvis de Notre-Dame d...

F. L.

— 

Les cinq enseignants et deux parents d'élèves de l'Estaque ont organisé des manifs à Montpellier, Valence, Grenoble et Lyon.

Les cinq enseignants et deux parents d'élèves de l'Estaque ont organisé des manifs à Montpellier, Valence, Grenoble et Lyon. — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Dernière étape avant le ministère de l'Education. La caravane des enseignants et parents d'élèves partie lundi du collège de l'Estaque (16e) a planté ses six tentes, hier, sur le parvis de Notre-Dame de Paris. L'action avait été lancée après plusieurs nuits de camping devant l'établissement, pour protester contre la baisse du nombre d'heures de cours et des postes de surveillants. Cinq enseignants et deux parents d'élèves, à bord de deux voitures et d'un camping-car, ont multiplié sit-in devant les collèges, flash mobs et conférences de presse. Au terme d'un périple via Montpellier, Valence, Grenoble et Lyon, les manifestants ont rassemblé une centaine de personnes à Paris. « Partout où on est allé, on a vu la même situation, dénonce Franck Picazzo, parent d'élève de l'Estaque. Le ministère joue avec le feu. » Les manifestants devaient décider hier de nouvelles actions, avant d'aller déposer ce matin un cahier de doléances au ministère de l'Education nationale. Demain, ils participeront à une assemblée générale unitaire « contre la destruction de l'Education nationale ».

Blog

Depuis une semaine, les parents et profs du collège de l'Estaque racontent leur démarcheet leur mobilisation dans un blog. Au menu : la fatigue, les visites des établissements dansles autres villes, les nuitsdans le froid, les interviews avecla presse, ... Textes et photossur http://estaque-engreve.blogspot.com/

Mots-clés :

Aucun mot-clé.