OM: Une victoire «dédiée» à Bernard Tapie, qui souffre d'un cancer... «On espère lui avoir donné de la force!»

FOOTBALL L'OM a battu le Toulouse (2-0), ce dimanche soir, en pensant à Bernard Tapie, son emblématique président. Il se bat contre un cancer de l'estomac...

Au stade Vélodrome, Jean Saint-Marc

— 

Les supporters ont déployé de nombreuses banderoles en hommage à Bernard Tapie.

Les supporters ont déployé de nombreuses banderoles en hommage à Bernard Tapie. — B. Langlois / AFP

  • Bernard Tapie, 74 ans, souffre d’un cancer de l’estomac, étendu à l’œsophage.
  • Il a présidé de 1986 à 1994 l’Olympique de Marseille (OM), qui a remporté la Ligue des champions en 1993.

C’est Nanard, c’est « le Boss », c’est avec lui qu’ils ont soulevé la Ligue des champions : pour les supporters Marseillais, Bernard Tapie, c’est LE président de l’OM, et c’est même plus encore. C’est le symbole d’une époque, celle de l' apogée sportif de l’OM. Celle, aussi, où beaucoup d’entre eux ont commencé à aimer le football et à vénérer le maillot bleu et blanc.

>> A lire aussi : Bernard Tapie est traité pour un cancer de l'estomac, sa famille est «optimiste»

« Les gens l’aiment vraiment beaucoup, on s’en rend compte quand on va en ville… On nous parle tout le temps de lui », confirme Florian Thauvin, qui « apporte tout son soutien » à Bernard Tapie, qui souffre d’un cancer de l’estomac avec extension sur le bas de l’œsophage. Florian Thauvin :

On pense fort à lui ! C’est bien d’avoir gagné (face à Toulouse), j’espère qu’on lui a donné de la force. C’était un grand président.

Le président de l’OM Jacques-Henri Eyraud a également eu une pensée pour son prédécesseur. Dans un message posté sur Twitter, il lui a d’ailleurs « dédié » cette victoire 2-0 face au TFC.

Les supporters ont rendu hommage à de multiples reprises à l’ancien président de l’OM. Des « Tapie, Tapie, Tapie » sont descendus des virages pendant l’échauffement. De nombreuses banderoles ont fleuri dans le stade : « Bernard à jamais le premier », « soutien au boss », « courage Monsieur Tapie » ou « courage Nanard, on est avec toi ».

>> A lire aussi : OM-TFC (2-0): Marseille voit la vie un peu plus en rose, grâce à de bien pâles Violets

La devise de l’OM « droit au but », la Ligue des champions : tout était résumé dans le grand et beau tifo déployé par le virage Sud, au coup d’envoi.

« Je vais me battre comme j’ai toujours fait »

Sur le terrain, cet OM qui a battu le TFC (2-0) n'était pas vraiment celui de la grande époque. Les Njie, Ocampos ou Zambo Anguissa, avec tout le respect qu’on leur doit, sont de bien pâles Papin, Waddle ou Deschamps. Mais leur entame pied au plancher était, peut-être, un hommage inconscient à ce dirigeant qu’ils n’ont pas connu, eux qui n’étaient pas nés quand l’OM a soulevé la coupe aux grandes oreilles. « Je vais me battre comme je l’ai toujours fait », a déclaré Bernard Tapie à l’AFP. Ce dimanche soir, l’OM s’est battu, ce qu’il n’avait pas toujours fait cette saison.