Rentrée universitaire: Les bons plans pour «kiffer» Marseille

ETUDIANTS C’est l’heure de la rentrée pour les étudiants. « 20 Minutes » a déniché des bons plans pour vous permettre de sortir du campus sans partir à l’inconnu et découvrir votre nouvelle ville…

Adrien Max

— 

La plage de la Pointe Rouge.

La plage de la Pointe Rouge. — P.Magnien / 20 Minutes

  • Le quartier de la Plaine pour son atmosphère, ses bars et ses restaurants.
  • La bibliothèque l’Alcazar, parce qu’il faut quand même étudier un peu.
  • La Friche la Belle de Mai, pour ses événements culturels.
  • Les calanques, pour les amoureux des balades et de la nature.
  • La Pointe Rouge pour ses activités nautiques et des prix plus raisonnables que sur le Vieux-Port.

La ville de Marseille accueille chaque année près de 50.000 étudiants. Aix-Marseille est même devenue la première université francophone du monde, depuis la fusion des trois facultés. La ville offre des conditions de vie et d’études très agréables. Il y en a pour tous les goûts : sorties, culture et nature.

>> A lire aussi : Dégun, Tarpin, Oaï... Le «parler Marseillais» indispensable pour les futurs étudiants

Le quartier de la Plaine. C’est le lieu étudiant incontournable. Entre la place Jean-Jaurès (la Plaine) et le cours Julien, les petites rues recouvertes de graffiti se succèdent. Une multitude de bars, dont beaucoup de bars associatifs, se trouvent dans ce quartier, dont le plus célèbre : le Petit Nice. Sur la Plaine, installez-vous sur la terrasse de cette institution, de jour comme de nuit, et profitez de l’ambiance marseillaise. Ça rigole, ça parle fort et le prix des consommations est imbattable. Vous retrouverez aussi de bons restaurants sur le cours Julien où les prix sont raisonnables.

Une soirée dans le quartier du Plateau.
Une soirée dans le quartier du Plateau. - Adrien Max / 20 Minutes

L’Alcazar. C’est la bibliothèque mythique de Marseille. Beaucoup d’étudiants fréquentent cette ancienne salle de spectacle reconvertie en bibliothèque. Très bien située, à proximité de la Canebière, elle est suffisamment grande pour ne pas être bondée. 6 euros pour un abonnement annuel étudiant.

Le skate-pârk de la Friche
Le skate-pârk de la Friche - AVENTURIER PATRICK/SIPA

La Friche la Belle de Mai. La Friche la Belle de Mai est le lieu culturel marseillais par excellence. Cette ancienne manufacture de tabac a été complètement transformée dans les années 1990 en salles de spectacles et en espace de création. L’espace est immense : skate park, barbecue en libre-service, restaurant Les grandes tables, boutiques, bibliothèque… Il y a de quoi s’amuser à la friche dans un cadre toujours bon enfant et festif. Une multitude d’événements, gratuits et payants, sont organisés tout au long de l’année

Calanque de Sugiton, à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Calanque de Sugiton, à Marseille (Bouches-du-Rhône). - SUPERSTOCK/SIPA

Les calanques. L’avantage d’étudier, et de vivre, à Marseille est sa proximité avec des espaces naturels exceptionnels, comme les calanques. Les étudiants de Luminy sont les plus gâtés puisqu’en 30 minutes de marche ils peuvent se retrouver à contempler les eaux turquoise de la calanque de Sugiton, une des plus sauvages. Pour les autres, un bus direct permet de rejoindre Luminy depuis la place Castellane. D’autres ballades, et d’autres calanques, valent tout aussi le coup : Sormiou, Callelongue, les Goudes et encore d’autres.

>> A lire aussi : VIDEO. Marseille : Les meilleurs roofs tops de la ville pour profiter des couchers de soleil

Marseille le 2 juin 2013 - Ouverture de la saison balnéaire sur les plages de Marseille comme ici à la pointe rouge
Marseille le 2 juin 2013 - Ouverture de la saison balnéaire sur les plages de Marseille comme ici à la pointe rouge - P.Magnien / 20 Minutes

La Pointe Rouge. La Pointe Rouge et la Vieille Chapelle sont deux quartiers très sympas, au bord de la mer. De nombreuses activités nautiques sont proposées et les bars sont moins chers que sur le Vieux-Port. Le Red Lion est l’endroit parfait pour boire un verre face à la mer, mais il faudra jouer des coudes pour avoir une table. Rien de grave, il suffit de traverser la route pour s’installer confortablement dans la pelouse et admirer le coucher de soleil.