Bouches-du-Rhône: Un incendie s'est déclaré aux alentours d'Aubagne, appel au confinement de la population

INCENDIE Le mistral devrait compliquer le travail des soldats du feu...

20 Minutes avec AFP

— 

(Photo d'illustration) 150 hectares ont déjà été ravagés par le feu à proximité d'Aubagne, le 19 août.

(Photo d'illustration) 150 hectares ont déjà été ravagés par le feu à proximité d'Aubagne, le 19 août. — PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Le sud de la France continue d’être ravagé par les incendies. Ce samedi après-midi c’est aux alentours d’Aubagne qu’un nouveau feu de forêt s’est déclaré. D’importants dispositifs de secours ont été mobilisés. Des habitants ont été obligés de se confiner chez eux, d’autres ont pu être évacués.

À 20h30, 150 hectares avaient été ravagés par les flammes, d’après le Codis, le Centre opérationnel d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône. En outre, le trafic des trains entre Aubagne et Marseille était totalement interrompu depuis 19h pour laisser l’accès libre aux secours, a indiqué la SNCF.

La préfecture a ouvert une cellule de crise, alors que cet incendie s’est déclaré dans une zone boisée et comportant beaucoup d’habitations individuelles.

>> A lire aussi : Alpes-Maritimes: Après deux jours de lutte, le plus gros incendie de l'été a enfin été fixé

Appel au confinement

Le feu, qui a été signalé aux pompiers vers 17h30, progressait rapidement samedi soir, en présence d’un mistral qui devait se renforcer dans la soirée. Les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône ont engagé 270 pompiers et 80 engins de lutte et de commandement et sont appuyés par des moyens aériens départementaux (hélicoptères bombardier d’eau) et six aéronefs de la sécurité civile (4 canadair, 2 tracker et 1 dash).

La mairie de Carnoux-en-Provence, commune vers laquelle semble se diriger l’incendie selon la préfecture, a ouvert samedi soir une salle municipale pour accueillir les riverains. Sur les réseaux sociaux et dans leurs communiqués, les autorités appellent les personnes vivant à proximité de l’incendie à se confiner à l’intérieur de leurs habitations en fermant volets et fenêtres, en retirant les bouteilles de gaz et en facilitant l’accès des secours (laisser ouverts les portails).

Samedi, l’ensemble des massifs forestiers des Bouches-du-Rhône étaient fermés à toute circulation, y compris à pied, en raison de la sécheresse et du vent, propices au déclenchement d’incendies.