OM: Domzale est-il le Leicester slovène? Ou plutôt le Guingamp des Balkans...

LIGUE EUROPA L’Olympique de Marseille se déplace sur la pelouse du NK Domžale ce jeudi (20h45), en barrages aller de Ligue Europa. On vous a préparé une petite antisèche sur ce club assez obscur, disons-le…

Jean Saint-Marc

— 

L'ailier de Domzale Lovro Bizjak, plutôt du genre Foxes ou paysans bretons?

L'ailier de Domzale Lovro Bizjak, plutôt du genre Foxes ou paysans bretons? — Urbanc / Sportida / SIPA

  • Un ancien joueur du NK Domžale a comparé le club slovène à Leicester, champion d’Angleterre en 2016.
  • Nous, on voit surtout un air de ressemblance avec l’En Avant de Guingamp…

Ah l’été… Pour les adolescents aux hormones en folie, c’est la saison des rencontres d’un soir au camping de Palavas-les-Flots. Les amateurs de football croisent eux aussi de mystérieuses inconnues aux noms exotiques : les FC Midtjylland, FH Hafnarfjördur, Rheindorf Altach, NK Domžale… C’est cette dernière équipe que les supporters de l’ OM vont découvrir ce jeudi soir (à 20h45, en live sur 20 Minutes évidemment).

>> A lire aussi : Neymar au PSG, une bonne nouvelle pour la Ligue 1 et donc pour l'OM? Mouais, pas sûr...

Pour éviter la « blind date », on vous a préparé une petite antisèche sur cet obscur club slovène… En partant de cette comparaison lâchée par le Marseillais Axel Maraval, ex-joueur de Domžale, dans La Provence : « C’est un peu le Leicester de Slovénie. » Le lobby breton de 20 Minutes contre-attaque et tente en plus la comparaison avec l’En Avant de Guingamp.

Un club qui sort de nulle part : plutôt Leicester. Domžale « n’était rien jusqu’à la fin des années 1980 », lâche Damien Feuillie, qui suit le football slovène pour le site footballski.fr. Après des années d’anonymat, le club a remporté, à la surprise générale, son premier titre de champion de Slovénie en 2007. Ça nous évoque évidemment le titre des Foxes deux ans seulement après le retour de Leicester en Premier League.

>> A lire aussi : VIDEO. Leicester: Corbillards, bougies... et victoire (!), le bel hommage à Ranieri contre Liverpool

Bon, petite nuance, les Slovènes sont plus réguliers que les Britanniques : en dix ans, ils ont remporté deux championnats, deux coupes de Slovénie… Quand les Foxes ont eux raté leur saison post-titre en Premier League.

Un club formateur : plutôt Guingamp. « Méfie-toi du petit gaucher, Repas, c’est une pépite ». Si vous voulez jouer l’expert, c’est ce soir la dernière occase pour caler cette phrase. Car Jan Repas, talentueux milieu/ailier de Domžale, devrait débarquer en Ligue 1, à Caen, juste après ce barrage aller. En attendant, l’OM devra se méfier de ce talentueux joueur de 20 ans, emblème de la formation Domžalaise (on n’est pas sûr du gentilé…). Et il n’est pas le seul. « Nos U19, U17 et U15 ont fini champion l’an dernier », précisait en 2016 Benjamin Morel, ancien de Domžale, sur footballski.fr.

Guingamp n’est pas une usine à pépites, mais les jeunes Ludovic Blas et Marcus Coco sont plutôt prometteurs et « l’akademi » a sorti quelques grands noms, Koscielny et Imbulla, par exemple. « Comme Guingamp, ils peuvent faire jouer leurs jeunes car ils n’ont pas une obligation de résultat, contrairement au Big Two slovène Maribor/Olimpija », note Damien Feuillie.

Un club qui aime aussi relancer de vieux briscards aux profils atypiques : plutôt Leicester. Le profil Transfermarkt d’ Antonin Trilles est à lui seul une invitation au voyage. Passé par l’Etoile FC, à Singapour, ou par le Bangkok United, en Thaïlande, le gardien de but formé à Arles a terminé son étonnante carrière à Domžale… Où il a été recruté sur petite annonce, via le site foot-national.com. « C’était une vraie filière à un moment », se souvient Damien Feuillie. On pourra citer deux autres Français : Axel Maraval ou Benjamin Morel (qui a joué aussi en Bulgarie). Et l’actuel meneur de jeu de Domzale, Senjab Ibricic, a lui aussi une carrière atypique.

Les trois meilleurs joueurs du Leicester de Ranieri ont aussi des parcours cabossés : Jamie Vardy et son bracelet électronique ont longtemps écumé les terrains d’obscures divisions britanniques, N’Golo Kanté a été repéré en National à 22 ans, Riyad Mahrez a longtemps galéré, notamment en CFA au Quimper Kerfeunteun Football Club.

Un coach prometteur qui débarque : plutôt Guingamp (époque Gourvennec). Un jeune technicien, ambitieux, talentueux et porté sur l’attaque. Voilà comment les observateurs du foot slovène décrivent Simon Rozman. « Il veut que son équipe soit ultra portée vers l’avant, c’est peut-être un mix entre Bielsa et Gourvennec », valide Damien Feuillie.

Mais l’ambitieux technicien ne se refuse pas un petit passage en 4-5-1 face aux cadors de Ligue Europa, plus prudent que son 4-3-3 traditionnel en championnat. Ambitieux, mais pragmatique, ça nous rappelle effectivement le Guingamp de Gourvennec, parfois un peu chiant à l’extérieur, mais souvent audacieux au Roudourou.

Une petite ville et un stade champêtre : Guingamp, carrément. Domzale n’est pas un village de 7.000 âmes, comme Guingamp, mais une petite ville de 30.000 habitants (dix fois moins que Leicester), dans la banlieue de Ljubljana. Son stade nous évoque aussi le Roudourou de la grande époque, quand l’Intériste Javier Zanetti pensait que ce stade, avec un talus en guise de virage, était un terrain d’entraînement.

>> A lire aussi : «Longtemps que je n’avais pas vu un tel phénomène»… Les Guingampais éblouis par le match de Neymar

Evidemment, le Parc des Sports de Domžale, avec ses 3.000 places et la piste d’athlé qui va bien, n’a pas été homologué par l’UEFA. Le barrage contre l’OM se jouera dans le stade de l’Olimpija Ljubljana, à une poignée de kilomètres de là. Mais il est peu probable que les Marseillais fassent un détour touristique par Domžale. « La bourgade n’a aucun intérêt, personne n’y va à part pour le foot », balance Damien Feuillie. On ne voudrait pas vexer l’office de tourisme de Guingamp… Mais ça ne nous ferait pas un point commun de plus ?