Var: Un cas de chikungunya contracté en France confirmé

INFO «20 MINUTES» Un cas de chinkungunya contracté dans le Var a été confirmé par l'ARS Paca et la préfecture... 

Adrien Max

— 

Le virus du chikungunya est transmis par l'aedes albopictus ou moustique tigre.

Le virus du chikungunya est transmis par l'aedes albopictus ou moustique tigre. — F. DURAND / SIPA

L’agence régionale de santé (ARS) de Provence-Alpes-Côte d’Azur et la préfecture du Var confirment ce vendredi après-midi un cas autochtone de chikungunya dans le département du Var.

Un cas est autochtone quand la personne est infectée sur le territoire national, sans avoir voyagé dans les 15 jours précédant l’apparition des symptômes.

Niveau 2 du plan de lutte

Un seul cas de chikungunya a été déclaré dans la région, aucun cas importé n’a été confirmé. En conséquence, le département du Var est désormais placé en niveau 2 du plan de lutte contre le moustique tigre. Des opérations de démoustication ont été menées à proximité du domicile de la personne atteinte ainsi que de son lieu de travail, dans les Alpes-Maritimes.

>> A lire aussi : Cas de dengue à Toulouse: «C’est assez fréquent sur la région»

Des actions de surveillance épidémiologique sont également menées par l’ARS pour identifier des personnes qui pourraient être contaminées et surtout retrouver la personne à l’origine de la contamination. L’agence régionale de santé et la préfecture rappellent que la population reste le principal acteur de la lutte visant à limiter la prolifération des moustiques : chacun, en modifiant son comportement, peut se protéger soi-même et ainsi protéger ses proches.