Résultats législatives Marseille: Victoire de Mélenchon, défaite de Ravier, LR sauve les meubles (sauf Tian)

POLITIQUE Vous avez loupé un (ou plusieurs) épisodes de ce second tour des législatives à Marseille ? «20 Minutes» vous a préparé un petit récapitulatif...

J.S.-M.

— 

Un bureau de vote attend les votants à Marseille, le 7 mai 2017.

Un bureau de vote attend les votants à Marseille, le 7 mai 2017. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

  • A Marseille, la droite craignait le pire, après un premier tour calamiteux. Finalement, seul Dominique Tian a été emporté par la vague En Marche au second tour.
  • La victoire de Jean-Luc Mélenchon et la défaite de Stéphane Ravier sont les autres résultats à retenir dans la cité phocéenne.

LREM, LR, LFI : il y a de quoi s’y perdre. Si vous ne voulez pas être trop décroché ce lundi matin à la machine à café, 20 Minutes vous a préparé un petit récapitulatif des résultats du second tour des élections législatives, à Marseille. On commence par le plus évident et on monte en difficulté, OK ?

L’immanquable : Jean-Luc Mélenchon réussit son atterrissage. Parachuté à Marseille où il avait réalisé de très bons scores à la présidentielle, le patron de la France Insoumise réussit son pari. Après avoir éliminé Patrick Mennucci au premier tour, il a balayé la marcheuse Corinne Versini au second tour. Notre reportage :

>> A lire aussi Jean-Luc Mélenchon prépare déjà l'après

L’autre fait marquant : la droite échappe à la bérézina. « Notre famille politique retrouve cinq de ses sept députés sortants », a souligné le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin dans une courte déclaration, évoquant l’ensemble du département des Bouches-du-Rhône. Après un premier tour désastreux, où son dauphin Yves Moraine a été éliminé, le maire de Marseille perd cette fois un seul ténor local : Dominique Tian, battu par Claire Pitollat (LREM) dans la 2e. Valérie Boyer (1ere) a été réélue député, tout comme Guy Teissier.

Le paradoxe : victoire pour En Marche mais défaite pour sa porte-parole. Quatre des sept circonscriptions marseillaises envoient un député LREM à l’Assemblée nationale : la 2e (Claire Pitollat), la 3e (Alexandra Louis), la 5e (Cathy Racon-Bouzon) et la 7e (Saïd Ahamada). Corine Versini, la responsable locale du mouvement d’Emmanuel Macron a elle été sèchement battue par Jean-Luc Mélenchon. « Je suis vaincue ici mais j’appartiens au camp des vainqueurs », a-t-elle déclaré.

Les victoires au bout du suspense : pour LREM, face au FN et à la France Insoumise. Le match a longtemps été serré entre Alexandra Louis (LREM) et Stéphane Ravier, dans la 3e circonscription. La marcheuse a battu le Frontiste, qui n’aura pas à choisir entre le Sénat et l’Assemblée nationale. Suspense aussi dans la 5e, où Hendrik Davi de la France Insoumise s’incline face à Cathy Racon-Bouzon (En Marche).

La punchline : moqueries à gauche. Sur Twitter, le conseiller municipal écologiste Christophe Madrolle, candidat battu au premier tour, s’est moqué de Marie-Arlette Carlotti. La socialiste a posté un message optimiste alors qu’elle avait décidé de ne pas se représenter.

Si elle veut faire son retour, pas sûr que les survivants du PS l’accueillent avec des fleurs (des roses, forcément)…