• L’expo s’appelle Marseille, je t’aime
  • Le festival comprend deux expositions sur l’artiste, un défilé au MuCEm ainsi que la sortie d’un livre.

Marseille, je t’aime. C’est le nom de la double exposition réalisée en l’honneur de Marseille par le créateur  Simon Porte Jacquemus dans le cadre du festival Open My Med. Difficile d’être plus explicite pour ce natif de Salon-de-Provence, qui a choisi le nom de jeune fille de sa mère comme signature. Il est l’invité de la deuxième édition d’Open My Med, un festival créé par la Maison méditerranéenne des métiers de la mode (MMMM) de Marseille, qui a pour objectif de mettre en avant la créativité de la mode marseillaise.

Voyage dans son intimité

Le créateur – dont la marque créée en 2009 s’inspire largement de l’atmosphère méditerranéenne – a carte blanche pour ce festival. Il a choisi de témoigner son amour pour Marseille à travers deux expositions Maison et Archives au Musée d’art contemporain et Images au Musée des civilisations et de la Méditerranée (MuCEM). La première, jusqu’au 14 janvier 2018, met en scène ses premières sculptures, jouant sur la structure du rond et du carré, autre signature de sa marque. La seconde, jusqu’au 31 juillet, présente plusieurs vidéos qui mettent en scène ses images personnelles et ses inspirations. Une manière de faire voyager dans son intimité à travers des centaines d’images, de formes, de couleurs et de créations issues de son quotidien.

« Le bleu, le blanc, le soleil, Marseille et les années 1980 »

Temps fort du festival, il présentait ce dimanche sa collection Printemps-Eté 2017 Les Santons de Provence au MuCEM. L’ensemble de la collection se déploie autour de ce qu’il aime : « le bleu et le blanc, les rayures, le soleil, les fruits, les ronds, la poésie, Marseille et les années 1980 », et des célèbres figurines : l’Arlésienne, la Lavandière, le Berger, la Bohémienne. C’est une collection qui se fait l’écho de son vécu provençal avec des matières naturelles : du lin, du coton ou de la laine.

Et comme si ces trois événements ne suffisaient pas pour témoigner son amour de la Provence, Simon Porte Jacquemus sortira le livre Marseille Je t’aime. Composé de photos, de natures mortes, de portraits, de peintures et collages réalisés par une vingtaine d’artistes français et étrangers, ces éléments s’entremêleront pour former un livre d’images conçu comme un poème. Si vous n’aviez jamais entendu parler de Jacquemus, n’oubliez pas le nom de celui qui a remporté le prix spécial du jury LVMH en 2015 et qui n’a pas fini de représenter Marseille et sa région dans le monde de la mode.