Vaucluse: Il narguait le radar... Un motard flashé 85 fois relaxé par la justice

JUSTICE Il faisait «coucou» au radar en passant devant...

J.S.-M.

— 

Un radar fixe de contrôle de vitesse.

Un radar fixe de contrôle de vitesse. — P.Huguen/AFP

Un motard vauclusien comparaissait lundi devant le tribunal d’Orange après avoir été flashé à 85 reprises par le même radar de l’autoroute A7, rapporte La Provence. Ce radar flashant « de face », le motard se sentait sans doute invulnérable : il faisait des signes de la main en passant devant (mais jamais de doigt d’honneur, a précisé très sérieusement son avocat).

>> A lire aussi : Contrôlé à 200 km/h au volant de sa Porsche, il finit sa route à pied

Certes, la plaque n’était pas lisible… Mais les gendarmes ont réussi à démasquer le contrevenant grâce à son badge de télépéage : ses horaires de passage « collaient » parfaitement à ceux du contrevenant… Et il possédait la même moto, et le même casque.

Un double vice de forme

Son avocat a toutefois découvert un double vice de forme : les 85 infractions portaient le même numéro de procès-verbal. Et le Centre automatisé des infractions routières a saisi directement les gendarmes, sans passer par le tribunal.

>> A lire aussi : Mécontent de s’être fait flasher, il part détruire les radars automatiques à l’explosif

Le juge a relaxé le motard.