Vaucluse: Marion Maréchal-Le Pen sur le point d’arrêter la politique ?

PRESIDENTIELLE La députée du Vaucluse hésiterait à briguer un second mandat législatif…

M.C.

— 

Marion Maréchal-Le Pen, le 07 avril 2016.

Marion Maréchal-Le Pen, le 07 avril 2016. — CHAMUSSY/SIPA

Selon une information du Canard Enchaîné, reprise parL’Obs, Marion Maréchal-Le Pen songerait à ne pas se représenter en juin aux législatives, contrairement à ce qu’elle avait affirmé il y a quelques mois à nos confrères de France Info.

>> A lire aussi : Présidentielle: Si Marine Le Pen est élue, sa nièce Marion, «jeune et assez raide», ne sera pas ministre

La raison de cette possible décision selon Le Canard ? L’ambiance qui règne au sein du Front national, croit savoir l’hebdomadaire, qui rappelle les tensions qu’il y a eues entre la députée du Vaucluse et sa tante Marine Le Pen. Celle qui est aussi conseillère régionale déplorerait également la place prépondérante de Florian Philippot au sein du parti d’extrême droite.

>> A lire aussi : Présidentielle: Le FN veut «remettre en cause les régimes» de retraites, selon Marion Maréchal-Le Pen

Lors d’une conférence de presse aujourd’hui annonçant les investitures frontistes pour le Vaucluse en vue des législatives, Marion Maréchal-Le Pen s’est dite « à 100 % derrière Marine Le Pen ». Contacté par 20 Minutes, l’un des investis, Thibaut de la Tocnaye, a indiqué que la députée pourrait quitter la politique si elle perdait son siège de députée.