Corse: Non, le questionnaire sur la diversité culturelle n'était pas validé par des enseignants-chercheurs

EDUCATION Des enseignants de l’université de Corse démentent leur participation au questionnaire sur la diversité culturelle…

A.M.

— 

L'université de Corse

L'université de Corse — PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Une vingtaine d’enseignants de l’université de Corse demandent à leur président, Paul-Marie Romani, un démenti sur leur participation à une enquête sur la diversité culturelle, selon Corse Matin.

Elaboré dans le cadre d’une étude sur la diversité commandée par l’Assemblée de Corse dirigée par les nationalistes, ce questionnaire devait être distribué aux enfants du primaire et du secondaire. Face à la polémique suscitée, il avait finalement été abandonné.

>> A lire aussi : Corse: Un questionnaire sur la diversité destiné aux élèves de primaire fait polémique

Le texte n’a pas été rédigé par les enseignants

Selon le texte adressé hier à Corse-Matin par les enseignants et responsables pédagogiques de l’École supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE) de Corse, le questionnaire « n’a pas été rédigé par les enseignants-chercheurs de l’université, contrairement à ce qui est écrit sur l’en-tête du document qui a été transmis aux intéressés ».

>> A lire aussi : Enquête sur la diversité en Corse: Le président de l'Assemblée assure qu'elle est «nécessaire»