Florian Thauvin à Marseille le 4 décembre 2016
Florian Thauvin à Marseille le 4 décembre 2016 - B.Horvat

La semaine qui vient de s’écouler restera marquée à vie pourFlorian Thauvin. On vous rassure tout de suite, cela n’a rien à voir avec le moche Lille-Marseille de vendredi (0-0) à ranger aux oubliettes. Cela n’a pas de rapport non plus avec les insultes que l’attaquant marseillais a reçu du public lillois durant tout le match, la faute à sa célèbre volte-face de l’été 2013 que ne pardonneront sans doute jamais les fans du Losc.

>> A lire aussi : Ligue 1: Lille et l'OM se neutralisent dans un match chiant comme la pluie. Revivez ce match si vous l'osez

« Un immense plaisir »

Non, ce qui restera gravé chez le joueur de 24 ans, c’est sa première sélection en équipe de France. Appelé jeudi après-midi par Didier Deschamps, le Marseillais a appris la nouvelle depuis le centre d’entraînement de la Commanderie. « C’est une sensation forte. J’étais très ému. Et je suis très heureux. C’est un immense bonheur. Je sais que ce n’est que le début, qu’il faut garder les pieds sur terres. Mais c’est une belle étape. Ça n’a pas toujours été facile pour moi. Mais ça prouve que le travail paie », s’est réjoui le Marseillais à l’issue du match nul de son équipe à Lille.

Mandanda lui a donné des conseils

Thauvin a aussi raconté qu’il avait partagé son bonheur au téléphone avec Steve Mandanda. L’ex-gardien de l’OM, parti l’été dernier à Crystal Palace, est resté très proche du jeune Marseillais. « J’ai eu Steve au téléphone jeudi et vendredi. Il m’a félicité et était très content pour moi. Il m’a aussi parlé et donné quelques conseils que je ne peux pas dévoiler ».

Histoire de se faire vite adopter pour son premier rassemblement en bleu, l’attaquant est allé à la pêche aux infos auprès de Patrice Evra et Dimitri Payet. « C’est nouveau pour moi. J’ai beaucoup à apprendre. Je vais voir de grands joueurs en sélection et je vais apprendre beaucoup auprès d’eux ». S’il garde la même brosse à reluire, Thauvin devrait vite se faire adopter pour sa première semaine chez les Bleus.

Mots-clés :