VIDEO. Hautes-Alpes: Faites du ski tracté par un cheval (c'est plus reposant!)

INSOLITE Dans le Champsaur, les écuries des Ecrins vous font dévouvrir le ski joëring chaque hiver...

Clément Carpentier

— 

Le poney tracte un skieur dans le Champsaur.

Le poney tracte un skieur dans le Champsaur. — OT Orcières.

Alors rassurez-vous tout de suite, ces chevaux (ou poneys) ne vont pas vous faire descendre une piste bleue, rouge ou noir mais simplement vous tracter sur un parcours généralement plat. Vitesse maximum : 30 km/h. À un près celle d’un tracteur.

Les skieurs testent l'activité.
Les skieurs testent l'activité. - Les écuries des Ecrins

>> A lire aussi : VIDEO. Marseille: C'est fini les genoux en vrac... Le ski-mojo est là pour vous sauver

Pour vous mettre le pied… aux skis (et non pas à l’étrier), il y a Anthony Samadet. Ce Marseillais de 28 ans propose, en effet, de découvrir le ski joëring sur la commune de Saint-Léger-les-Mélèzes dans le Champsaur. « J’ai repris les écuries en 2009. L’activité existait déjà avec des groupes ou scolaires mais je souhaitais la développer aussi pour les particuliers », explique-t-il.

Un niveau piste bleu/rouge et des skis 1m40 

Aujourd’hui, il a 50 équidés (chevaux ou poneys) dont 28 qui peuvent faire du ski joëring. Anthony Samadet les forme lui-même et travaille avant tout « sur l’équilibre et l’écoute de l’animal. » Pour cette activité, il leur « attache un harnais d’escalade sur l’avant du cheval pour qu’il tracte avec ses épaules et non son dos. »

Un cadre (plus ou moins rigide) longe l’animal jusqu’au skieur. La seule contrainte pour celui-ci, c’est d’avoir des skis de moins 1m40 pour ne pas blesser le cheval ou le poney. Sinon, les écuries des Ecrins en prêtent à la bonne dimension. Ensuite, il faut « tout simplement tenir le cadre comme les rênes. En cas de chute, le skieur n’est pas tout attaché au cheval et il peut faire des petits virages », explique le moniteur marseillais.

Le ski joëring en luge.
Le ski joëring en luge. - Les écuries des Ecrins

>> A lire aussi : Chassé-croisé des vacances: La circulation sera très (très) difficile samedi dans les Alpes

Une balade de 15 minutes avec une « sensation de vitesse »

Anthony Samadet propose aussi le ski joëring en luge au plus grand bonheur d’Emmy, 4 ans : « Ça allait vite mais le poney était très gentil. » Pour les plus grands, il y a deux balades possibles. La première dans un parcours fermé et sécurisé de 500 mètres (10 euros le tour), la deuxième dure une quinzaine de minutes autour des écuries car « les bêtes ne peuvent pas faire plus. On doit les gérer. »

En Pologne, il existe même des compétitions de ski joëring.
En Pologne, il existe même des compétitions de ski joëring. - BORIS HEGER

Cindy semble, en tout cas, convaincu : « C’est vraiment une expérience à vivre. La relation avec le cheval est particulière parce qu’on n’est pas dessus mais derrière. » « Il y a une sensation de vitesse et ce n’est pas très difficile car c’est plat et il suffit de suivre l’animal », ajoute Edouard. Alors pourquoi ne pas aller tenter l’aventure pendant ces vacances scolaires…

>> A lire aussi : PACA: Ça farte dans les stations de ski des Alpes!