Var: Sans argent et sans domicile... Un trafiquant se constitue prisonnier

FAITS DIVERS Drogues et armes à feu avaient été découvertes chez lui…

C.C

— 

Les policiers ont retrouvé de l'argent liquide et de la drogue.

Les policiers ont retrouvé de l'argent liquide et de la drogue. — Police de Fréjus

Parfois, la police, aussi, a des bonnes surprises. Comme celle, de voir un trafiquant de drogues frapper à sa porte pour se rendre de lui-même. C’est ce qu’il s’est passé au commissariat de Fréjus, ce mardi après-midi, relate Var-Matin.

>> A lire aussi : Ce que l'on sait de la course-poursuite meurtrière sur l'A55 à Marseille

Tout commence quelques jours plus tôt lors d’un contrôle de routine de deux adolescents de 15 et 16 ans. L’un d’eux essaie, sans réussite, de se débarrasser de sachets de cannabis qu’il a sur lui. Très rapidement, les deux garçons passent aux aveux en affirmant avoir volé cette drogue dans un garage situé au Lagon bleu.

L’arsenal d’un important trafiquant de drogues 

Un lieu qui fait tilter les policiers puisqu’ils ont déjà fait plusieurs perquisitions dans ce coin-là. Dans le box en question et au domicile du locataire, ils découvrent des armes à feu (deux revolvers, un fusil équipé d’une lunette de précision, un silencieux et des munitions en quantité), de la drogue (5 kg de cannabis et une centaine de grammes de cocaïne) et de l’argent liquide (40.000 euros).

Des armes à feu ont aussi été découvertes.
Des armes à feu ont aussi été découvertes. - Police de Fréjus

Le locataire, un homme de 28 ans, est déjà en fuite. Mais sans domicile et surtout sans argent, sa cavale est presque impossible. Il décide donc de se rendre et de se constituer prisonnier. Selon la police, il était un « acteur essentiel » d’un important trafic de drogues entre la France et le Maroc.

>> A lire aussi : Plutôt que de payer l'addition, il sort son Taser