Les enquêteurs sur l'A55 cette nuit.
Les enquêteurs sur l'A55 cette nuit. - Boris Horvat

C’est un scénario digne d’un film auquel plusieurs automobilistes ont assisté ce jeudi soir sur l’A55 au niveau de la commune de Gignac-la-Nerthe.

>> A lire aussi : Deux morts et un blessé dans trois fusillades à Aix, Gignac et Marseille

Une fusillade au milieu des automobilistes

Il est 22h30 quand trois véhicules déboulent à grande vitesse sur l’autoroute dans le sens Martigues-Marseille. Elles dépassent une à une les autres voitures car elles se sont engagées dans une course-poursuite complètement folle. Une Twingo est pourchassée par deux autres véhicules dont une grosse cylindrée de la marque BMW.

Mais là où le scénario devient véritablement dramatique, c’est que les occupants s’échangent des coups de feu pendant qu’ils remontent les autres voitures. Au bout de quelques minutes, le conducteur de la Twingo perd le contrôle de son véhicule et par en tonneaux en plein milieu de l’autoroute.

La victime achevée sur place

Les deux autres voitures, elles, s’arrêtent devant. Là, un individu armé d’une kalachnikov sort et abat à bout portant la personne accidentée avant de mettre le feu à son véhicule. Le tireur et ses complices brûlent alors l’une de leurs deux voitures et s’échappent avec la troisième. Celle-ci sera aussi retrouvée complètement carbonisée quelques kilomètres plus loin aux Pennes-Mirabeau.

>> A lire aussi : Une figure du banditisme local abattue en pleine rue à Nice

Selon les premiers éléments de l’enquête, il s’agit certainement d’un règlement de compte. Impossible pour l’instant de connaître l’identité de la victime puisque son corps est carbonisé. C’est le deuxième mort tué par balles dans un règlement de compte depuis le début de l’année dans les Bouches-du-Rhône.

Mots-clés :