Julien Cazarre qui chante « Julien Cazarre est un PD » en cœur avec des supporters marseillais, à Metz : la séquence, diffusée ce lundi dans l’émission Canal + J + 1 ne fait pas du tout rire le collectif Rouge Direct, qui lutte contre l’homophobie dans le sport. Il a décidé de saisir le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel).

« Il est très inquiétant qu’une grande chaîne de télévision propage la banalisation de l’homophobie et que son chroniqueur s’en amuse. Croyez-vous qu’il aurait fait de même avec des chants racistes ou antisémites ? », s’interroge le collectif dans sa lettre envoyée au président du CSA.

« Un nouveau pas franchi dans la banalisation de l’homophobie »

« Julien Cazarre prend ça à la rigolade, mais c’est très grave, c’est puni par la loi. Et ce n’est même pas sa réaction qui nous intéresse, c’est le fait que la chaîne diffuse cette séquence, précise Julien Pontes, porte-parole de Rouge Direct, joint par 20 Minutes. C’est un nouveau pas franchi dans la banalisation de l’homophobie, car à ma connaissance c’est la première fois qu’une chaîne diffuse un chant pareil sans aucune condamnation. »

>> A lire aussi : Menaces de mort, homophobie… Un supporter toulousain porte plainte après TFC-OM

Selon l’association, il y a ces derniers temps une banalisation des chants homophobes dans les tribunes de Ligue 1, et notamment au Parc des Princes et dans les kops marseillais, lors des déplacements de l’OM. « Et le tout sans aucune condamnation de la LFP ou du ministère des Sports », s’énerve Julien Pontes.

A cette heure, Canal + ne souhaite pas commenter l’affaire : notre demande d’interview de Julien Cazarre est restée lettre morte.

>> A lire aussi : Le PSG retire un tweet relayant un chant homophobe de ses supporters