Pelé et Cornet à Marseille le 18 septembre 2016
Pelé et Cornet à Marseille le 18 septembre 2016 - BORIS HORVAT / AFP

Il a le tweet facile Jean-Michel. Surtout pour bondir sur les décisions d’arbitrage. Alors quand son meilleur ennemi Vincent Labrune est dans le camp adverse, il se délecte le président lyonnais. Rappelez-vous, OM-OL version 2015, les deux patrons s’étaient assaillis d’invectives. Tellement que les deux hommes avaient écopé d’un match de suspension. Cette année, Vincent Labrune n’était pas là, mais l’arbitrage a quand même fait parler.

>> A lire aussi : Des occasions mais pas de buts...Soirée vendanges au Vélodrome (0-0)... Revivez le live de l'Olympico...

Que s’est-il passé ? Cinquième minute. Pelé rattrape, dans un réflexe, le ballon pile sur la ligne, après que Cornet et Doria ont semble-t-il tous deux buté dedans, pas forcément volontairement. La goal line technology est formelle, le ballon n’est pas entièrement rentré, donc il n’y a pas but, tranche le corps arbitral.

Pourquoi c’est bizarre ? Selon les prises de vues, le verdict paraît étrange, car le ballon semble bien - de peu - avoir passé la ligne. On aurait du mal à faire mentir le système. Mais Twitter ne s’est pas gêné.

Même un ancien arbitre international semblait soucieux :

Qu’en pensent les intéressés ? « Je n’ai pas revu l’action, a réagi Génésio après coup, mais à partir du moment où on a la vidéo, il faut lui faire confiance. Si la vidéo le dit, c’est que le ballon n’est pas complètement rentré. » Pour le moment, Jean-Michel Aulas ne s’est pas prononcé sur la décision litigieuse.

Qui a raison ? A priori, la science. Tout simplement parce que c’est automatique. Si le ballon franchit entièrement la ligne, la montre de l’arbitre sonne. Et là, elle n’a pas sonné. Ce qui sème le doute, c’est qu’il est possible que la photo de la goal line ait été prise quelques dixièmes de seconde après que Pelé a repoussé le ballon. D’où l’impression que la goal line s’est trompée. La conclusion la plus évidente serait que le ballon est un peu plus rentré que ce que montre la technologie footballistique mais pas suffisamment pour que le but soit validé.

Mots-clés :