NS55 a repris son tour de France. Marc Fiévet, ancien agent infiltré des douanes, lâché par ses patrons après son arrestation pour trafic de drogue, était hier à Marseille. Il distribuait des tracts en centre-ville et devant la direction interrégionale des douanes, pour laquelle il avait travaillé.

L'après-midi, Fiévet se rend cité Bellevue (13e) pour rencontrer l'association Les uns pour les autres, qui aide les personnes en difficulté. La discussion s'engage sur la drogue. « Depuis qu'il y a eu de grosses descentes de police, dans les années 1990, on ne voit plus de trafic sous nos fenêtres, explique Geneviève, présidente de l'association. Mais les jeunes peuvent vite être tentés. Il y a même des personnes âgées qui tombent dans le trafic. » Fiévet acquiesce : « Le cannabis reste illégal mais c'est devenu un fait de société presque admis par tout le monde. Et la drogue génère une économie souterraine indispensable à l'économie globale. » L'ex-informateur devait reprendre la route aujourd'hui. Il dénoncera « l'absence d'un débat politique de fond » sur la drogue.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé