Jean-Noël Guérini dimanche soir.
Jean-Noël Guérini dimanche soir. - AFP

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a annoncé jeudi avoir saisi le parquet financier d’un dossier concernant Jean-Noël Guérini, au vu d’un « doute sérieux » sur les déclarations de patrimoine du sénateur des Bouches-du-Rhône.

Ce doute porte sur « l’exhaustivité, l’exactitude et la sincérité de sa déclaration de situation patrimoniale » établie en 2014, a indiqué la HATVP dans un communiqué. Elle a « jugé nécessaire de porter ces faits, susceptibles de constituer des infractions pénales, à la connaissance du procureur de la République financier et lui a transmis l’ensemble du dossier ».

Relaxé en janvier

L’ancien président du conseil départemental a été relaxé en janvier par le tribunal correctionnel de Marseille dans l’affaire du licenciement de son ancien collaborateur, Jean-David Ciot, aujourd’hui député des Bouches-du-Rhône.

Jean-Noël Guérini reste mis en examen notamment pour association de malfaiteurs, trafic d’influence et favoritisme dans une affaire de marchés publics présumés frauduleux.

Mots-clés :