Des drapeaux à l'effigie de l'OM à Marseille le 29 novembre 2015.
Des drapeaux à l'effigie de l'OM à Marseille le 29 novembre 2015. - BERTRAND LANGLOIS / AFP

Doyen Sports n’est « pour le moment pas intéressé » pour racheter l’Olympique de Marseille, a assuré son porte-parole mardi dans Le Temps. Le fonds d’investissement, qui cherche à faire lever l’interdiction de tierce propriété d’un club, assure que cela « reviendrait à brouiller notre message selon lequel nos activités actuelles sont légales et en ligne avec le droit communautaire ».

>> A lire aussi : Comment le fonds d’investissement Doyen Sports se rapproche doucement de l’OM

En conflit avec la justice européenne

Doyen Sports, impliqués dans le transfert de Doria, Imbula et Michel à Marseille, plaide sa cause, depuis cet été, devant la justice européenne. Nelio Lucas, son patron, entend revenir sur l’interdiction par la FIFA du TPO (TPO, third-party ownership en anglais), depuis mai 2015. En juillet 2015, le tribunal civil de Bruxelles a rejeté la demande en référé du fonds d’investissement, d’annuler la mesure de la Fédération Internationale.

Mots-clés :