Mandanda et Dja Djédjé à Marseille le 20 janvier 2016
Mandanda et Dja Djédjé à Marseille le 20 janvier 2016 - Eurosport

On ne sait pas ce que Steve Mandanda a hurlé à Brice Dja Djédjé, mais on n’aurait pas aimé être à la place du défenseur. Ce mercredi soir, pendant le 16e de finale entre Marseille et Montpellier, le gardien et capitaine marseillais a recadré le joueur avec autorité, alors que ce dernier venait contester une décision arbitrale.

>> A lire aussi : L’OM a retrouvé les clés de la maison (2-0)

 

Et un carton jaune en prime

Que s’est-il passé ? Nous sommes à la 55e minute. Dja Djédjé vient d’enfoncer le score (2-0) en inscrivant un but opportuniste. Trois minutes plus tard, à la lutte avec Mustapha Yatabaré, Brice Dja Djédjé perd son duel et le ballon et réclame une faute. Pendant ce temps, l’attaquant héraultais continue sa course et fonce droit (et seul) vers Steve Mandanda.

Le Vélodrome tremble mais le portier marseillais est une fois de plus décisif, il évacue le ballon en corner. Irrité par la tournure des événements, Dja Djédjé fonce vers l’arbitre pour manifester son agacement. C’est là que papa Steve débarque. Le défenseur s’en sort avec un carton jaune (59e).

Mots-clés :