Christian Estrosi à Marseille le 18 décembre 2015
Christian Estrosi à Marseille le 18 décembre 2015 - BORIS HORVAT AFP

L’adjointe au maire de Marseille (LR), Catherine Giner, déléguée à la Famille et Politique en faveur des Séniors, opposante au mariage pour tous, a finalement été nommée au poste de conseillère régionale délégué à « l’intergénération » et non plus « à la famille », rapporte mardi La Marseillaise.

 

Elle avait été dans un premier temps nommée conseillère régionale en charge « de la famille et de l’intergénération », par Christian Estrosi, le président de la région PACA, comme le rapporte le quotidien dans son édition de lundi. Pourtant, entre les deux tours des élections régionales, Christian Estrosi avait proposé à Marion Maréchal Le Pen, qui voulait supprimer les subventions aux plannings familiaux, un exemplaire du livre de Simone Veil « Une vie ».

« Nous allons supprimer les subventions aux associations politisées, dont les plannings familiaux, (…), dont je condamne fermement l’idéologie. Et il n’est pas question de leur verser un sou évidemment demain à la région », avait-elle expliqué. Lors du débat d’entre deux tours, Christian Estrosi avait évoqué le rôle des plannings familiaux notamment dans la lutte contre « les violences faites aux femmes ».

Finalement, le président de la région interviendra lui-même « sur les sujets touchant à la famille, il a été l’un des premiers à marier des personnes de même sexe », explique La Marseillaise, citant des propos du Conseil Régional.

Mots-clés :