Le rassemblement se tiendra sur le Vieux-port de Marseille, mardi.
Le rassemblement se tiendra sur le Vieux-port de Marseille, mardi. - ROUSSEL/SIPA

« Non à la haine ». C’est à ce mot d’ordre que plusieurs associations, dont SOS Racisme, appellent les Marseillais à se rassembler, mardi, en réaction à l’agression à caractère antisémite d’un professeur de confession juive, lundi dernier.

«Envoyer un message d'unité»

« Nous appelons les citoyens à un rassemblement pour condamner l’idéologie de mort à l’origine des agressions et envoyer un message d’unité », déclarait Dominique Sopo, le président de SOS Racisme. Lui, et ses homologues de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), de la LICRA et du syndicat étudiant UNEF, condamnent dans un communiqué commun la « tentative d’assassinat qui a semé la peur parmi les Juifs de Marseille ».

« Honte de ne pas l’avoir tué »

Lundi, un adolescent Turc d’origine kurde avait été arrêté, soupçonné d’avoir agressé et blessé à l’aide d’une machette un professeur de l’Institut franco-hébraïque de 35 ans. L’agresseur présumé, âgé de bientôt 16 ans, aurait, lors de ses premières auditions, revendiqué son geste au nom de Daesh. L’individu aurait même déclaré aux enquêteurs qu’il avait « honte de ne pas l’avoir tué ».

Le suspect a été mis en examen pour « tentative d’assassinat terroriste » et a été confié aux enquêteurs de la sous-direction antiterroriste à Levallois, en région parisienne. Le rassemblement à l’appel des associations se tiendra, mardi, à partir de 18h15 sur le Vieux-Port de Marseille.

Mots-clés :