Vue de l'avenue Saint-Antoine à Marseille (illustration)
Vue de l'avenue Saint-Antoine à Marseille (illustration) - Google Street View

Quand un banal contrôle routier aboutit à la découverte d’un petit arsenal. Des policiers de la brigade anti-criminalité de Marseille (BAC) ont découvert une Kalachnikov, un revolver 357 Magnum, ainsi que leurs munitions, à bord d’un véhicule qu’ils avaient pris en chasse mardi soir.

Les armes étaient sur le siège passager

L’affaire, révélée par La Provence, a débuté avec un contrôle refusé par le conducteur d’une Renault Megane, sur l’avenue Saint-Antoine, mardi vers 19h40. Bloqué par la congestion du trafic sur cette importante artère de Marseille, l’homme a pris la fuite à pied pour échapper aux policiers. Les brigadiers ont alors découvert les armes et les munitions, simplement placées dans un sac plastique posé sur le siège passager.

>>A lire aussi : Un chargeur et 40 kg de cannabis saisis à La Bricarde le 15 octobre

Le conducteur n’a pas encore été retrouvé, mais le fils du propriétaire de la Mégane s’est très rapidement présenté aux policiers en affirmant que sa voiture avait été volée plusieurs jours auparavant, sans qu’il n’ait encore eu le temps de déclarer le sinistre.

L’individu qui a pris la fuite devrait pouvoir être identifié par ses traces ADN, à condition qu’il ait déjà été fiché, d’autant qu’il a laissé des traces de sang derrière lui en enjambant un grillage.

L’enquête confiée à la police judiciaire a déjà, rapporte La Provence, abouti au placement en garde à vue d’une personne.

Mots-clés :