Florent Manaudou et le relais 100% marseillais en finale des Mondiaux

NATATION Le quatuor du CNM a réalisé le troisième temps des séries...

20 Minutes avec AFP

— 

Florent Manaudou aux championnats de France en petit bassin, à Montpellier le 20 novembre 2014.

Florent Manaudou aux championnats de France en petit bassin, à Montpellier le 20 novembre 2014. — PASCAL GUYOT / AFP

Le relais 4x100 m nage libre messieurs français s'est tranquillement qualifié pour la finale en signant le 3e temps des séries (3'07''94), lors des Mondiaux-2014 en petit bassin, mercredi à Doha. Clément Mignon, Fabien Gilot, Florent Manaudou et Mehdy Metella s'aligneront en finale en fin de journée pour apporter la seule médaille possible de la journée à la France.

Les quatre nageurs sont tous du même club, le CN Marseille, une configuration inédite dans la belle histoire du relais 4x100 m libre. Les Français sont champions olympiques, du monde et d'Europe en titre en grand bassin.

«On fait exactement la course qu'on voulait ce matin, on sait qu'on a de la marge pour ce soir. On va y aller à 4, on travaille ensemble au quotidien, on se connait tous», a souligné Gilot, appelé en dernière minute pour le relais alors qu'il avait choisi de faire l'impasse sur la compétition.

Manaudou «pas à fond»

Avec ce relais, Manaudou a débuté sa quête de médailles et s'est montré satisfait de ce premier bain qatarien. «Je ne suis pas à fond, on a tous les quatre bien géré le truc. L'ordre de ce matin était pas mal. C'est bien que les mecs comme Fabien et moi qui ont le plus d'expérience soient au milieu pour gérer sous les vagues», a-t-il dit.

Pour la finale, prévue à 17h17 heure française, la composition sera identique, seul l'ordre reste à déterminer. Il n'y aura pas d'autre finale avec des Français en lice mercredi mais des demi-finales.

Le Marseillais Benjamin Stasiulis, 4e temps des séries sur 100 m dos (50.66) nagera la demie tout comme Giacomo Perez Dortona sur 100 m brasse après avoir réalisé le 4e temps des séries, soit son meilleur chrono (57.57). Metella, 14e temps des séries sur 100 m papillon (50.93), tentera d'accrocher sa place pour la finale.

Mots-clés :