Natation: Les Marseillais ont cartonné aux championnats de France et visent plus haut

SPORT Florent Manaudou et compagnie ont tout raflé aux France en petit bassin et mettent le cap sur Doha...

Loic Becart

— 

Florent Manaudou aux championnats de France en petit bassin, à Montpellier le 20 novembre 2014.

Florent Manaudou aux championnats de France en petit bassin, à Montpellier le 20 novembre 2014. — PASCAL GUYOT / AFP

Avec une locomotive telle que Florent Manaudou, il était difficile pour le Cercle des nageurs de Marseille de passer à côté des championnats de France en petit bassin. Avec en tout 19 médailles d’or en individuel et deux doublés en relais, le CNM a régné en maître à Montpellier du 20 au 23 novembre.

Florent Manaudou a éclaboussé cette compétition de son talent avec quatre titres, dans les  50m de chaque nage (papillon, dos, brasse et nage libre). A cela s’ajoute le relais 4x50 mètres nage libre, avec un chrono 20''51, soit la troisième meilleure performance de tous les temps. «C’est une demi-surprise de le voir déjà à ce niveau, note le directeur sportif marseillais Frédéric Audon. La vraie surprise vient surtout de l’état de forme général de l’équipe. On s’est rendu compte lors de ces France qu’il y avait le CNM et les autres. Ca nous conforte dans nos choix.»

Ce choix, c’est aussi celui de l’équipe de France. Le relais tricolore en 4x100m nage libre sera en effet 100% marseillais aux championnats du monde à Doha (3-7 décembre): Florent Manaudou, Fabien Gilot, Mehdy Metella et Clément Mignon. La France a été sacrée en 2010 et n’a pas engagé de relais en 2012.

Les jeunes aussi

En dehors de ces cadors attendus, les jeunes du club ont également brillé à Montpellier. Jean Dencausse, Marwane Elmeniri, Laurent Arnoux et Axel Bouton, tous âgés de moins de 20 ans, ont tenu la dragée haute à leurs aînés lors du relais. Sans oublier les médailles gagnées dans leur catégorie d’âge. «Ca prouve que ce que font les grands au quotidien à l’entraînement inspire nos jeunes, observe Frédéric Audon. Elmerini est un produit 100% marseillais. Les autres sont arrivés très tôt chez nous. Il y a une émulation positive dans le club.»