Marseille: Dans le 3e arrondissement, les livres s'échangent chez les commerçants

INITIATIVE Face au manque de bibliothèque municipale dans le 3e arrondissement, le collectif d'habitants «brouettes et compagnie» a installé des étagères remplies de livres dans les lieux de vie du quartier...

Amandine Rancoule

— 

Marseille le 3 NOVEMBRE 2014. Un collectif d'habitants du 3e arrondissement installe des bibliothèques chez les commerçants.

Marseille le 3 NOVEMBRE 2014. Un collectif d'habitants du 3e arrondissement installe des bibliothèques chez les commerçants. — Amandine Rancoule / 20 Minutes

Il l’avoue à voix basse, un regard furtif à droite, puis à gauche: «La télé, ce n’est pas mon truc». Manuel, un habitant du 3e arrondissement vient régulièrement accompagner sa mère au centre de balnéothérapie de la Belle de Mai. Et régulièrement, il se sert dans la bibliothèque en libre-service installée dans la salle d’attente.

Face à l’absence de bibliothèque municipale dans cet arrondissement de 45.000 habitants, le collectif «brouettes et compagnie» a installé des étagères chez des commerçants ou des lieux investis dans la vie de quartier.

«Les livres s'échangent»

«Le quotidien n’est pas toujours facile, quand je lis des romans j’imagine d’autres choses, raconte-t-il. J’en ai aussi quelques-uns chez moi, il faut que je les apporte pour que d’autres personnes puissent les lire à leur tour.» Car cette lecture se pense comme un troc.

«Les livres se déposent, s’empruntent ou s’échangent, souligne Anne Pfister, une membre du collectif. Le manque de bibliothèque n’est pas anodin. C’est un quartier avec un fort taux d’échec scolaire. Au collège du Merlan (14e) où une bibliothèque se trouve à proximité, le taux de réussite au brevet est plus élevé que le taux de la Belle de Mai.»

«C’est un quartier très défavorisé et très abandonné des pouvoirs publics, pense aussi un professionnel, travaillant depuis plusieurs années dans le 3e. Les habitants ne bénéficient pas d’infrastructures comme on peut voir au centre-ville. On a besoin des initiatives d'habitants.»

Tous les premiers samedis du mois, les habitants organisent une «biblio brouette» devant le parvis de l’école Cadenat. Dans des brouettes, les livres en libre-service se ramassent à la pelle. 

Mots-clés :