- PATRICE MAGNIEN / 20 MINUTES

Mickaël Penverne

Le plus vieux cinéma du monde a retrouvé de sa superbe. L'Eden-Théâtre, à La Ciotat, a été inauguré mercredi soir par Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes. L'Eden ouvre ses portes le 21 mars 1899. Ce jour-là, 250 personnes assistent à une «projection cinématographique» qui présente les premiers films des frères Lumières. Dans l'entre-deux-guerres, à la pellicule s'ajoutent des numéros de music-hall. Yves Montand et Fernandel notamment y feront leurs premiers pas. Mais dans les années 1980, les difficultés s'accumulent et le bâtiment est contraint à la fermeture en 1995 pour des raisons de sécurité. Le renouveau débutera en 2007 grâce à l'association Les Lumières de l'Eden, qui mobilise des Ciotadens et des personnalités du cinéma (Bertrand Tavernier, Jeanne Moreau…). Six ans de travaux et six millions d'euros après, «c'est sans doute la plus belle salle du monde», sourit Michel Cornille, président des Lumières de l'Eden. «Elle a été entièrement refaite selon les plans de l'époque», précise Guy Guistini, président de l'association Eden des Lumières qui gère l'établissement. La façade a retrouvé son éclat et les fauteuils leur confortable velours. Classée aux monuments historiques, la doyenne des cinémas renoue également avec l'innovation technologique grâce au cinégraphe, une application qui permet de connaître en temps réel, via les réseaux sociaux, la fréquentation des salles du monde entier. L'Eden est donc prête à renouer avec ses heures glorieuses. «Maintenant, il va falloir lui épargner les travers de l'élitisme», conclu Michel Cornille.