Le voilier-restaurant «Le marseillois» amarré sur le Vieux-Port a coulé le 11 septembre 2013, à Marseille.
Le voilier-restaurant «Le marseillois» amarré sur le Vieux-Port a coulé le 11 septembre 2013, à Marseille. - P. MAGNIEN / 20 MINUTES

A Marseille, Mickael Penverne

Il a coulé en 10 minutes. Quand les marins-pompiers sont intervenus sur le Marseillois, mercredi, vers 8h, il était déjà trop tard. Le trois-mâts, célèbre restaurant flottant amarré en face de la mairie, était en train de sombrer. «Pour l’instant, on ne sait pas ce qui a provoqué l’envahissement massif de la cale, explique le lieutenant de vaisseau, Hubert Gabot. Nos plongeurs ont fait le tour du bateau mais ils n’ont identifié aucune voie d’eau ou infiltration».

George Clooney y a dîné

Construit au début du XXe siècle, le Cala Virgili (son nom d’origine) a d’abord fait du cabotage aux Baléares avant d’être abandonné sur une plage de Majorque. Dans les années 1970, un groupe de passionnés d’architectures navales le rapatrie à Marseille et lance une souscription pour le rénover. Plus de 200 entreprises et particuliers répondent à l’appel. Le Cala Virgili devient alors le Marseillois, en hommage à un navire offert à la marine royale sous Louis XVI. Il se transforme un restaurant dans les années 1990 où dînent entre autres George Clooney et Tom Cruise.

Construit entièrement en bois, le bateau était envoyé en carénage tous les 9 ans pour vérifier son étanchéité. La prochaine visite était prévue en janvier. La panne d’une pompe de cale, qui vide l’eau de la coque, pourrait être à l’origine du naufrage. Désormais, le navire repose au fond du Vieux-Port, ceinturé d’un barrage antipollution. «On va le réparer et on répartira de plus belle, assure son propriétaire, Gérard Boccamaiello. J’espère simplement que les assurances vont suivre et que l’on va venir m’aider… Pas comme cet agent de la ville qui m’a dit d’enlever le drapeau de Marseille parce que ça allait encore donner une mauvaise image de la ville.»

Il devient alors le Marseillois, en hommage à un navire offert à la marine royale sous Louis XVI. Il se transforme un restaurant dans les années 1990 où dînent entre autres George Clooney et Tom Cruise. Construit entièrement en bois, le bateau était envoyé en carénage tous les 9 ans pour vérifier son étanchéité. La prochaine visite était prévue en janvier. La panne d’une pompe de cale, qui vide l’eau de la coque, pourrait être à l’origine du naufrage. Désormais, le navire repose au fond du Vieux-Port, ceinturé d’un barrage antipollution.

«On va le réparer et on répartira de plus belle, assure son propriétaire, Gérard Boccamaiello. J’espère simplement que les assurances vont suivre et que l’on va venir m’aider… Pas comme cet agent de la ville qui m’a dit d’enlever le drapeau de Marseille parce que ça allait encore donner une mauvaise image de la ville.»