EVASION - Si Vancouver s'est toujours classée ces dernières années dans le Top 5 mondial des villes les plus agréables à vivre, ce n'est pas juste le fruit du hasard.

Bordée par l'océan Pacifique et dominée par les montagnes Whistler et Blackcomb, Vancouver est très verte, très propre et plutôt tranquille. «On n'y retrouve pas la frénésie que l'on peut subir dans le reste des villes nord-américaines. Le rythme est plutôt relax, avec une population très portée sur l'environnement et très imprégnée de la culture asiatique. Il existe un grand multiculturalisme et l'influence hippie des années 70 est toujours bien présente», détaille Pierre-Henri Poudre, installé depuis deux ans dans la 3e plus grande ville du Canada.

Les incontournables

Stanley Park, poumon vert de Vancouver, est à ne surtout pas rater, avec ses fameux et imposants cèdres rouges de l'Ouest, ses vues sur la baie et sur le port, ses témoignages autochtones dans le parc des totems, son aquarium -le plus grand du Canada- où vous pourrez faire connaissance avec les bélougas (baleines blanches), ses promenades... Grand de 400 hectares, ce parc est l'un des plus renommés et populaires au monde.

Direction ensuite English Bay, «un quartier gay qui compte une foule de cafés-terrasses, une promenade le long de la mer, des plages de sable blond... Gastown est aussi à faire. Il s'agit du quartier le plus ancien où s'étaient installés les premiers colons. Le style y est très différent du reste de la ville, avec des bâtiments en brique rouge, des petites restaurants et brasseries, des bars, des boutiques, ainsi que la célèbre Gastown Steam Clock», une horloge à vapeur bien curieuse.

La petite Île Granville vaut aussi le détour, «pour son populaire marché et ses nombreux petits commerces. C'est un lieu très charmant avec de nombreux artistes de rue et plein de produits locaux (artisanat)», sans oublier ses théâtres et galeries d'art.

Les amoureux de la nature traverseront ensuite le Lion's Gate Bridge pour se rendre à North Vancouver et s'aventurer sur le pont suspendu Capilano, le plus long et le plus haut au monde. Ils pourront également prendre le téléphérique pour grimper au sommet de la montagne Grouse et y croiser les grizzlis et loups gris du refuge pour la protection des animaux sauvages en voie de disparition.

Enfin les passionnés d'art ne manqueront pas de faire étape au musée d'anthropologie de l'Université de la Colombie Britannique (UCB). Ce musée contemporain des arts et des cultures du monde propose «une collection formidable d'artefacts et d'art autochtone pour tout connaître sur les premiers peuples de la Côte Ouest».

Quoi et où manger?

Vancouver est une ville très branchée gastronomie. Les très nombreux restaurants proposent une cuisine internationale, novatrice, pour tous les goûts et tous les budgets. Mais la ville étant historiquement très influencée par la culture asiatique, les fins gourmets ne manqueront pas de tester au moins un «restaurant chinois, japonais ou coréen... Vous pourrez essayer notamment The Kobe Steakhouse, un japonais où le chef cuisine devant vous (pas de sushis), et The Legendary Noodle dans English Bay, un petit restaurant familial bon marché où les cuisiniers préparent les pâtes chinoises de manière traditionnelle, à la main et sous vos yeux», recommande Pierre-Henri Poudre.

Où sortir?

Pour sortir, direction la rue Granville. Située au centre-ville de Vancouver, elle est le cœur de la vie nocturne, grâce à ses nombreux restaurants, bars et boîtes de nuit. «Le Roxy est un bar incontournable, avec un groupe qui joue les soirs de fin de semaine et une clientèle très éclectique. Les salles de concert se trouvent dans cette zone, comme le Vogue, l'Orpheum Theatre ou encore le Commodore. Mais il y aussi d'autres bars ou brasseries populaires dans Gastown, Yaletown, voire aux alentours de BC Place et du Rogers Arena (complexe sportif indoor) les soirs de matchs de hockey sur glace.»

Quand y aller?

Vancouver jouit d'un micro climat, bien plus que clément et ensoleillé que dans tout le reste du Canada. La période de juin à septembre est la plus chaude et la plus sèche. En hiver, la température descend rarement en-dessous de 0°C, mais il pleut souvent.

Susan Palmer