EVASION - Ville la plus peuplée de Chine, Shanghai est aussi certainement la plus dynamique et la plus ambitieuse, mais c'est surtout une ville de contrastes.

«Shanghai a une atmosphère unique et enivrante, confie Adrien Devauton, expatrié depuis 2011 et auteur du blog Bonjour Shanghai. En à peine quelques pas, il est possible de passer de l'ambiance froide d'un centre commercial où se retrouvent toutes les plus grandes marques de luxe, à celle chaleureuse de la vieille ville où les aînés jouent aux cartes dans la rue et où les vendeurs ambulants envahissent les routes à la tombée de la nuit.»

Les incontournables

Le Bund, quartier situé le long de la rivière Huangpu, est l'un des symboles de Shanghai et de son architecture. Il compte de nombreux bâtiments historiques de style néo-classique, renaissance ou encore gothique, certains datant de l'époque des concessions internationales. «Le mieux est de s'y rendre soit très tôt le matin pour apprécier le spectacle des Chinois pratiquant leur gymnastique (Tai-Chi), soit à la tombée de la nuit pour profiter de la vue sur Pudong», le quartier d'affaires aux grattes-ciels gigantesques.

Nanjing Road, qui pourrait être comparée à Time Square à New York, est aussi à faire. «Cette rue piétonne s’étend sur plus de 5,5 km et accueille plus de 600 magasins! La nuit, elle est encore plus impressionnante, entre les lumières des magasins qui clignotent un peu partout, les spectacles de rues, les Chinoises qui dansent ou encore les vendeurs à la sauvette qui tenteront toujours de vous refourguer quelque chose», s'amuse Adrien Devauton.

Dans un autre genre, le jardin Yuyuan, au cœur de la vieille ville, fait lui aussi partie des incontournables de Shanghai. «C'est un vrai havre de paix au centre d’une ville où la vie défile à 100 km/h, une pause rafraîchissante dans le tumulte quotidien de cette métropole qui est autant appréciée par les locaux que par les touristes.»

A ne pas manquer non plus selon l'auteur de Bonjour Shanghai: «se perdre dans les quartiers de maisons traditionnelles chinoises (Shikumen), la concession française avec notamment Xintiandi et Tianzifang, le musée de la ville de Shanghai ou encore le musée de la propagande

Où manger?

«S'il y a bien une chose à ne pas rater lors de votre séjour, ce sont les xiao long bao. Ces bouchées de vapeur farcis à la viande (ou au poisson) et au bouillon sont l'une des spécialités de Shanghai, parmi les plus connues et les plus savoureuses», explique Adrien Devauton. Vous pourrez les tester notamment au très réputé restaurant Nanxiang Steamed Bun, dans une maison en bois typiquement chinoise située dans la vieille ville, non loin du jardin Yuyuan. «Le Nepali Kitchen est aussi une bonne adresse, pour son ambiance et sa nourriture excellente, ainsi que le Legend Taste, pour sa terrasse, sa cuisine et sa bière blanche pression.»

Si vous cherchez quelque chose de plus insolite, «rendez-vous à Fangbang Road après la tombée de la nuit pour profiter d’une des meilleurs street food de la ville. Attention cependant à vos estomacs!» Pour ne pas risquer de les malmener, choisissez toujours les petits commerçants avec les files d'attente les plus longues... Votre patience sera récompensée.

Où sortir?

Shanghai est une ville où l’on ne dort jamais! Il y en a pour tous les goûts et «vous n’aurez aucun problème à sortir tous les jours de la semaine sans jamais vous ennuyer. Un soir vous pourrez vous rendre dans un club de jazz comme le très bon JZ Club, un autre aller assister à un match de football, puis le jour suivant apprécier un spectacle de stand-up» avant de finir la soirée dans un club branché ou sur un rooftop. A tester notamment, «le Cotton's Bar et sa terrasse très agréable en été».

Quand partir?

Shanghai bénéficie d'un climat subtropical. L'hiver est la saison la plus sèche, avec des températures proches de celles à Paris entre décembre et février. Evitez la période de fin mai à début septembre, synonyme de mousson. «L’automne est la période la plus propice pour visiter Shanghai. Les températures sont clémentes, le soleil présent et la pluie presque inexistante. Attention cependant à ne pas partir la première semaine du mois d’octobre, semaine officielle des vacances chinoises. Les principaux lieux d'attractions touristiques sont bondés et les prix 2 à 3 fois plus élevés qu’habituellement», conseille le blogueur expatrié.

Susan Palmer