FOCUS - On croit la connaître par cœur et pourtant il y a toujours des raisons de revenir à New York.

Ville en perpétuelle ébullition, New York parvient à surprendre même le plus aguerri des visiteurs. 20 Minutes a sélectionné pour vous les nouveaux lieux et les expériences à ne pas manquer en 2015.

Plonger dans une ambiance de shooting photo au Brooklyn Bridge Park

A la fin de l’année, il sera pratiquement achevé. Aménagé le long de l’East River dans le quartier de Dumbo, le Brooklyn Bridge Park offre une vue imparable sur la skyline de Manhattan. Depuis la plage du Pier 4, le contraste est particulièrement saisissant entre ce nouveau poumon vert et l’agitation lointaine de Manhattan en face. Le parc est devenu un lieu plébiscité pour les pique-niques avant d’aller prendre un cocktail dans l’un des bars branchés de Dumbo, où les grands lofts industriels sont désormais habités par toute une communauté de créateurs. Une vraie ambiance de shooting photo!

Céder à la folie des restaurants fusion

David Chang, chef cuisinier américano-coréen, a ouvert la voie de la mode fusion avec ses restaurants du groupe Momokuku. Plus que jamais, cette tendance incarne l’esprit actuel de la gastronomie new-yorkaise qui s’est convertie aux produits frais et aux petits plats d’influences asiatiques. Dans son classement des tables de 2015, le New York Magazine cite plusieurs tables appartenant à cette mouvance, notamment Tuome dans l’East Village et Ivan Ramen sur Clinton Street, où le chef qui a passé dix ans à Tokyo propose un «four cheese mazemen» très remarqué.

Revenir aux basiques du donut

New York ne parle depuis quelque temps que du «cronut», cet hybride de croissant et de donut breveté en 2013 par la boulangerie de Dominique Ansel. Mais le donut n’en reste pas moins un classique de l’expérience new-yorkaise du petit matin. Un classique renouvelé avec brio lorsqu’on dirige ses pas vers LE donut prisé des hispters du Lower East Side: Doughnut Plant.

Découvrir en avant-garde le Queens

Avant, on y allait l’été en quittant Manhattan en métro pour se retrouver les pieds dans le sable à Rockaway Beach parmi les surfeurs. Depuis que le guide Lonely Planet a classé le Queens au top de son classement 2015 des destinations américaines, le plus grand arrondissement de New York est devenu branché. Sans aller jusqu’à détrôner Brooklyn, les arguments ne manquent pas pour «parcourir le plus grand Chinatown de New York à Flushing, acheter des saris à Jackson Heights, respirer les arômes de cafés et narguilés à Astoria». Les amateurs d’art trouveront aussi de quoi satisfaire leur appétit au Queens Museum et au Museum of the Moving Image.

Fréquenter les meilleurs rooftops du moment

Prendre un verre sur un toit-terrasse de New York constitue une expérience assurément incontournable. Reste à trouver la bonne adresse, celle dont tout le monde parle. Si le bar du Gansevoort Hotel est souvent cité pour son cadre luxueux et sa vue sur l'Empire State Building, de même que le 230 Fith, ouvert tous les jours de l'année, le mieux est encore de vous reporter à la dernière sélection du Time Out des meilleurs rooftop. Une valeur sûre.

Arpenter encore et encore le Meatpacking

Restaurants, boutiques, galeries, bars à la mode, sans oublier le Chelsea Market, le Meatpacking District n'a plus rien de l'ancien quartier des abattoirs autrefois malfamé. La High Line, parc suspendu aménagé sur une ancienne voie ferrée aérienne, a définitivement signé sa renaissance. Mais le Meatpacking ne s'endort pas sur sa nouvelle renommée. Ce printemps, l'ouverture du nouveau Whitney Museum est ainsi très attendue. L'architecte italien Renzo Piano est à l’œuvre. 

Être le premier à monter sur le toit de New York

Les réservations sont à présent ouvertes sur internet aux professionnels du tourisme, elles le seront bientôt pour les individuels. L'observatoire du One World Trade Center, désormais le plus haut gratte-ciel de New York, ouvrira en effet ses portes au printemps 2015. Pour 32 US$ en plein tarif, il sera possible d'accéder aux étages 100, 101 et 102 de cette tour ô combien symbolique, plus connue sous le nom «Freedom Tower» et édifiée sur le site des anciennes tours jumelles.