EVASION - Mexico est une ville très dynamique et pleine de vie. La capitale du Mexique dispose d'un très bon service de transports en commun, de plus d'une centaine de musées, d'excellents hôtels et restaurants ainsi que de nombreux magasins.

Mexico a plusieurs visages. «Vous trouverez des ruines ensevelies sous de nombreux monuments du centre historique, mais cela n'empêche pas la capitale du Mexique d'être moderne», explique Suzanne Barberat, experte du Mexique pour le site About Travel. De quoi satisfaire tous les types de touristes.

Les incontournables

Dans une ville où il est parfois compliqué de se retrouver, faire un tour dans le «Turibus» est une option à envisager au début de votre séjour. «Ce bus à impériale apparaît comme un piège à touristes, mais c'est en fait une bonne façon d'avoir une vue d'ensemble de Mexico. Il offre en effet une brève introduction à ses différents quartiers», justifie Suzanne Barberat.

Au moins une journée doit être consacrée à la visite du centre historique. La gigantesque Place de la Constitution, surnommée «Zocalo», est un incontournable, tout comme la Cathédrale métropolitaine et le Templo mayor, principal temple au temps des Aztèques.

Le site abrite d'ailleurs un musée archéologique dédié à la culture de ce peuple. A faire également, «les peintures murales de l'artiste mexicain Diego Rivera au Palais national (où se trouve les bureaux du président), ainsi que le Palais des Beaux-Arts», un chef d'oeuvre d'architecture.

«Vous pourrez aussi prévoir de visiter le Bosque de Chapultepec, le plus grand parc d'Amérique latine», ajoute Suzanne Barberat. Il abrite notamment le Musée national d'anthropologie, qui vous fera voyager dans le temps à la découverte de l'histoire du Mexique et de ses civilisations.

Enfin le site archéologique de Teotihuacan, situé à 40km au nord-est de Mexico et considéré comme un lieu sacré par les Aztèques, vaut aussi le détour, notamment pour ses pyramides du Soleil et de la Lune. A faire s'il vous reste suffisamment de temps pour sortir de la ville.

Où et quoi manger?

La scène culinaire mexicaine compte parmi les plus actives au monde. «La cuisine locale est bien plus complexe et variée que les gens ne l'imaginent. En visitant la capitale, vous aurez la chance de pouvoir goûter des spécialités de presque toutes les régions du pays», note la spécialiste du Mexique.

Pujol est considéré par beaucoup comme le meilleur restaurant de la ville. Régulièrement classé dans le Top 50 mondial, il propose une cuisine mexicaine revisitée et de fantastiques margaritas. Pour manger local, les fins gourmets testeront aussi le San Angel Inn. «Situé dans un ancien monastère de Carmélites, il s'y dégage une atmosphère très particulière. C'est un endroit très populaire auprès des riches familles mexicaines, qui apprécient s'y rendre le dimanche.»

Enfin la street food est aussi très courue à Mexico. «Si vous êtes curieux, mais que vous n'osez pas la tester, envisagez une promenade culinaire avec Eat Mexico», recommande Suzanne Barberat. En quelques heures, vous découvrirez une infinité de saveurs et goûterez à toutes les spécialités locales, sans aucun risque pour votre estomac.

Où sortir?

La Place Garibaldi est un bon endroit pour découvrir la musique mariachi. «Les groupes locaux s'y retrouvent en fin de journée et vous pouvez les embaucher pour vous chanter quelques chansons. L'autre option est de se rendre à Tenampa, un bar-restaurant qui organise des concerts.» Ambiance «caliente» et rencontres garanties dans ce lieu souvent bondé.

Le Mama Rumba possède trois établissements dans Mexico, «parfaits pour s'essayer à la salsa. Les mercredis, jeudis et samedis en début de soirée, vous pourrez même participer à un cours, avant de passer le reste de la nuit à mettre vos nouveaux pas de danse en pratique», conseille Suzanne Barberat.

Quand partir?

A Mexico, c'est un peu le printemps toute l'année. Il fait bon à chaud la journée, mais les nuits, compte tenu de l'altitude de la ville (2240m), peuvent être assez fraîches. Mars et avril sont des mois très agréables pour une visite. Evitez en revanche la période de fin mai à octobre, saison des pluies.

Susan Palmer