EVASION - Moins célèbres que Cuba ou la Guadeloupe, les îles des Caraïbes séduisent de plus en plus.

Martinique, Guadeloupe, Saint-Martin: que ce soit pour leur climat, leur cuisine ou l’eau turquoise qui les entoure, les îles caribéennes sont largement connues et appréciées des touristes français. «90% de nos lecteurs font leur choix
parmi ces trois destinations», observe Philippe Gloaguen, fondateur du Guide du Routard. Pourtant, ce petit coin d’Atlantique regorge encore de joyaux méconnus.

La Dominique, joyau naturel

Ancienne colonie britannique, la Dominique est un véritable écrin écologique.
Une contrée sauvage aux nombreuses richesses naturelles. «On l’appelle l’île aux 365 rivières. Une pour chaque jour», se réjouit Caroline Duchamp, créatrice du blog MyCaraïbes. Trois volcans, trente chutes d’eau et plusieurs types de forêts tropicales: la Dominique réjouira les amoureux de la nature et les randonneurs.

Ouvert en 2011, le Waitukubuli National Trail est un itinéraire sauvage
de 184 km. «Il parcourt le poumon naturel de la Dominique, détaille
la blogueuse. Il traverse l’île du nord au sud et propose 14 sentiers de différents niveaux.»

Nature et plongée

A plusieurs centaines de milles marins, escale à Saint-Vincent-et-les-Grenadines. «L’île principale, Moustique, est un repaire de milliardaires», ironise Philippe Gloaguen. Ce chapelet de 32 îles a d’ailleurs servi de décor au film Pirates des Caraïbes. Pour Caroline Duchamp, «ces îles offrent un charme désuet d’antan. Ce sont les Caraïbes des cartes postales!»

Capitale de la biodiversité marine, Saint-Vincent-et-les-Grenadines ravira tout particulièrement les plongeurs. Farniente et plongée Voisines de la Guadeloupe, Antigua et Barbuda sont une destination rêvée pour les amoureux des longues plages paradisiaques, qui pourront faire leur choix parmi les 365 étendues de sable blanc. «On peut faire le tour des îles en catamaran et aussi nager avec des raies», explique la blogueuse.

Enfin, Sainte-Lucie, l’une des îles du Vent, offre des paysages variés, entre montagne et littoral. Elle déborde d’activités diverses: plongée, farniente ensoleillé, découverte de la faune tropicale ou encore randonnée jusqu’au piton Soufrière, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.