CAPITALE - 20 Minutes fait le tour de la capitale belge pour une escapade branchée en deux jours top chrono.

Destination parfaite pour une escapade d'un week-end, Bruxelles se découvre d’étapes gourmandes en lieux culturels, de boutiques en bars à bière. 20 Minutes vous a concocté le programme.

Jour 1

Petit-déjeuner chez Charli

Filez le matin à la boulangerie Charli dans la rue Sainte-Catherine, pas très loin de la Bourse. Le cadre est contemporain, l’ambiance artisanale et les viennoiseries tout simplement délicieuses, à déguster sur place avec un café.

La tournée des classiques

Difficile ensuite de ne pas céder immédiatement à l’attraction de la Grand-Place, ses façades richement ornées et son célèbre hôtel-de-ville surmonté d’une flèche gothique. Une visite au Manneken Pis, littéralement «le môme qui pisse», s’impose dans la foulée, surtout s’il arbore un de ses costumes en lien avec l’actualité. Pour terminer cette tournée des incontournables, direction les galeries royales Saint-Hubert.

L’heure du petit blanc

Même en plein hiver, les tables hautes en extérieur ne désemplissent pas. La Mer du Nord a quelques arguments pour convaincre les plus récalcitrants au froid: on se régale en effet de ses croquettes aux crevettes grises et autres spécialités pêchées sur la côte belge, et l’on se réchauffe vite du verre de vin blanc commandé avec au comptoir.

Shopping mode à Dansaert

Le quartier à ne pas manquer pour découvrir les créateurs belges (Annemie Verbeke, Carine Gilson, Christa Reniers, Johanne Riss, etc.), qui depuis quelques années ont élu domicile rue Antoine Dansaert et dans les rues alentour. Vous trouverez également d’autres boutiques plus accessibles.

La première gorgée de bière

Certains auront cédé à la tentation bien plus tôt dans la journée. Il faut dire que les propositions sont pléthores pour déguster l’une des innombrables bières artisanales produites en Belgique. Près des galeries de la Reine, A la mort subite fait office de classique. On y déguste en particulier une Faro à la pression.

Poursuivre la soirée à Saint-Géry

De nombreux bars et restos entourent les halles Saint-Géry, ancien marché couvert transformé en centre culturel. Que ce soit au Roi des Belges, au Gecko ou au Zebra, vous trouverez une ambiance branchée et de plus en plus festive au fil des heures.

Jour 2

Brunch art déco

Installé place Flagey dans l’ancien bâtiment de la radio-télévision belge, le Café Belga est parfait pour un brunch dominical dans un cadre art déco. D’autant que l’on peut ensuite se balader le long des étangs d’Ixelles.

Chiner aux Marolles

Arrivez aux Marolles par le haut, en empruntant l’ascenseur qui part de la place Poelaert. Elle offre un beau panorama sur Bruxelles mais surtout la vue sur le Palais de Justice, vaste monument qui en raconte beaucoup sur la mégalomanie du roi Léopold II. Quelques pavés plus bas, le quartier populaire des Marolles est très fréquenté le week-end pour sa brocante de la place du Jeu de Balles et ses boutiques vintage.

Une dose de surréalisme

Vous vous en apercevrez vite, Bruxelles n’est pas avare en lieux et saynètes surréalistes. Mais il est un temple à ne pas manquer, pour sa scénographie contemporaine et sa riche collection, c’est le musée Magritte, qui rassemble près de 200 œuvres du peintre.

La dernière gorgée de lambic doux

Avant de reprendre le train, une dernière plongée dans une atmosphère toute bruxelloise s’impose. Près de la Bourse, A La Bécasse est un estaminet à l’ancienne où l’on savoure un lambic doux ambré servi au pichet.