Si l’on devait résumer Lisbonne en un seul quartier, ce serait l’Alfama. C’est dans ce véritable dédale de ruelles pentues où les odeurs de poissons viennent vous chatouiller les narines que vous pourrez profiter pleinement de l’atmosphère lisboète et de ses spécialités culinaires. Avec le linge qui sèche aux murs et les fleurs qui bordent les fenêtres, pas de doute, le cœur de Lisbonne bat bien ici.

Au cœur de l’Alfama se trouve le château Saint-Georges. Juché sur la plus haute colline de la ville, il domine le quartier de ses imposantes pierres en créneau. Vous aurez là une des plus belles vues sur l’estuaire du Tage.

En contrebas, au bout de la rue Costa de Castelo, se dresse le restaurant Chapito à Mesa. «On y mange des spécialités lisboètes avec un point de vue imprenable sur le château», poursuit Maddy Rouchouse, présidente de l’association francophone Lisbonne Accueil. Au menu, du mérou accompagné de purée de pois ou diverses spécialités au fenouil.

Après le repas, vous serez d’attaque pour la montée jusqu’au mirador de la place Portas de sol. Le monument offre un autre angle de vue sur la ville. Au centre, on remarquera la statue de Saint Vincent, patron de Lisbonne, avec dans sa main un bateau et deux corbeaux, les symboles de la ville. «En descendant la rue São Tome, on arrive sur le mirador Santa Luzia. Il est assez prisé par les touristes mais ça vaut vraiment le coup de faire une halte», insiste Maddy Rouchouse.

Du poisson et de la ginjinha

La petite promenade digestive se prolonge jusqu’au Largo São Rafael, une mignonne petite place aux maisons colorées. Dans le prolongement, la rue São Miguel est le bon endroit pour goûter la boisson locale. «De la ginjinha, une liqueur de cerise sucrée servie très fraîche dans de petits verres. Mon spot préféré pour en déguster est une petite gargote qui s’appelle Ginjinha de Alfama, où l’on s’assoit sur des tabourets», raconte Anne Typhagne, auteur du blog Lisbonne à pied. Une fois requinqué, prenez le temps d’aller voir la façade de l’église São Miguel à quelques pas de là.

La prochaine halte culinaire n’est plus très loin. Un angle de rue plus bas, la rue São Pedro est le meilleur endroit pour goûter aux spécialités à base de poisson. «Prenez un plat de sardines fraîches ou de la salade de poulpe. Avec un verre de vin blanc, c’est parfait. Chaque restaurant a sa spécialité et c’est souvent ceux qui ne payent pas de mine qui sont les meilleurs», conseille Anne Typhagne.

Si vous vous sentez perdu dans l’Alfama, n’hésitez pas à lâcher votre plan. Les belles découvertes se font aussi en se fiant à son nez et aux odeurs alléchantes de la ville...