CAPITALE - Le printemps va bien à Budapest, qui dévoile alors tout son potentiel touristique, d’une rive à l’autre du Danube. La preuve par cinq visites incontournables.

Souvent citée pour son atmosphère romantique, sa superbe architecture art nouveau et sa colline du Château, la capitale hongroise est aussi une ville vivante et festive, qui se prête parfaitement à un city break. La démonstration en cinq étapes.

1/Le triangle des Bermudes

Les noctambules l’appellent entre eux le «triangle des Bermudes». Une concentration de bars en plein air gagnent en effet l’ancien ghetto de Budapest, dans le 7e arrondissement, au niveau de la rue Kazincky, si bien que le lieu constitue un rendez-vous incontournable des chaudes soirées du printemps et de l’été. L’immense pub Ellátó Kert, le Mika Tivadar Kert ou encore le Kőleves Kert sont autant de ces «bars de ruine» alternatifs, installés dans des jardins ou des cours d’immeubles abandonnés. Ne manquez pas d’aller faire un tour au Szimpla Kert, le premier à avoir lancé la tendance il y a une dizaine d’années. Désormais ouvert à l’année, il compte aussi une adresse à Berlin.

2/Le Festival de Printemps

A Budapest, il y a certes, d’abord, le Sziget Festival, grand raout européen à la Woodstock qui a lieu chaque année au mois d’août sur l’île d’Óbuda. Mais l’agenda culturel de la ville est également riche du Festival de Printemps, cette année du 10 au 26 avril. Au programme: musique classique, opéra, jazz, musiques du monde, danse et théâtre, qui promettent une belle animation en ville et la découverte de lieux culturels tel que le Palais des Arts.

3/Le temps d’un bain chaud

Dans la check-list de votre valise, n’oubliez pas un maillot! Budapest est une ville thermale et le bain chaud une expérience à vivre. Outre le cadre étonnant, limite rococo, de ces lieux historiques, il est en effet très relaxant de papoter dans une eau vaporeuse. Pas d’erreur possible en optant pour un grand classique près de la place des Héros: les Bains Széchenyi, avec son eau jusqu’à 38e et ses célèbres parties d’échec dans les bassins extérieurs.

4/Le ventre de la Baleine

C’est un nouveau complexe culturel et commercial amarré le long du Danube à Pest, entre les ponts Szabadság et Petőfi. Conçu par l’architecte néerlandais Kas Oosterhuis, il se déploie sous une parure de verre dont l’enveloppe évoque la forme d’un cétacé. Baptisé Bálna, le lieu accueille un marché bio, des restaurants, bars et boutiques mais surtout la New Budapest Gallery dédiée à l’art contemporain.

5/L’adresse foodista

Une saison à peine lui aura suffi pour se faire un nom dans le paysage culinaire. Ouvert à l’automne 2014, Tanti Restaurant s’est vu honoré d’un macaron dès l’édition 2015 du Michelin pour sa cuisine hongroise revisitée. L’adresse rejoint le club des quatre étoilés du guide rouge, où l’on compte aussi Borkonyha qui se distingue par une riche sélection de vins hongrois et sa créativité bien sûr. Dans la catégorie Bib Gourmand, Laci! Konyha! décline un esprit contemporain très séduisant. On l’aura compris, Budapest est assurément une destination pour les foodistas!