Envie de nature? Cherchez bien, il y a forcément un parc naturel régional près de chez vous. Créés en 1967 pour protéger et valoriser de grands espaces à dominante rurale, ces parcs sont aujourd’hui au nombre de 51, plutôt bien répartis sur le territoire. Parmi les nombreuses actions, l’écotourisme se développe, entre nécessaire préservation et promotion de ces espaces naturels variés. Dans un large panel des sorties proposées, 20 Minutes a sélectionné pour vous 5 idées de sorties à tester cet été.

A vélo (électrique) dans le Vexin français

Des 4 parcs que comptent actuellement l’Ile-de-France, celui du Vexin se situe à cheval sur le Val d’Oise et les Yvelines. Ses paysages alternent plateau agricole, vallées longues et jalonnées, coteaux calcaires et marais. La première randonnée francilienne de vélos à assistance électrique s’y déroule le week-end des 4 et 5 juillet. Le parcours? Près de 40 km, ponctués tout de même de deux arrêts: l’un au château de Théméricourt pour un déjeuner sur l’herbe, l’autre au golf de Gadancourt.

 Escalade et yoga dans les Préalpes d’Azur

Marre du farniente sur la Côte d’Azur? Prenez le chemin du parc naturel régional des Préalpes d’Azur qui surplombe Grasse et abonde de cavités, gorges, forêts, paysages de terrasses et autres villages perchés. Parmi les «échappées» proposées par le parc, l’une se propose de partir à l’ascension du Baou de Saint-Jeannet par un sentier qui permet de s’initier à l’escalade et réserve de belles vues sur l’Estérel. Et en prime: une séance de yoga pour retrouver l’équilibre!

Pêche à la mouche au cœur des Monts d’Arrée

Nous voici parmi les plus hauts sommets de Bretagne, dans ce Finistère à l’environnement exceptionnel. Le parc naturel régional d’Armorique, le second créé en France (en 1969) et le premier en Bretagne, s’étend de la chaîne des Monts d’Arrée au littoral de la presqu’île de Crozon. Il se prolonge en mer par les fameuses îles d’Iroise que sont Sein, Molène et Ouessant. Parmi les activités estivales, des stages de pêche à la mouche de la truite et du saumon sont programmés, avec cannes et matériels fournis. Plus encore que la pêche, c’est l’occasion d’apprendre à lire la rivière et, littéralement, faire corps avec elle. 

Sortie raft dans le Queyras

Le parc naturel régional du Queyras est à la fois le moins peuplé (3.000 habitants environ) et le plus haut des parcs, les villages situés dans son périmètre se situant à une altitude moyenne de 1.650 mètres. Plusieurs sorties proposent cet été de partir à la découverte du parc en raft. La descente du Guil, torrent principal du Queyras, dévoile des paysages sauvages et des roches qui racontent l’histoire des Alpes.

En kayak jusqu’au bassin d’Arcachon

Voici une façon pour le moins originale d’arriver dans le bassin d’Arcachon. Le départ de cette randonnée en kayak se situe sur la Leyre, une rivière qui forme la colonne vertébrale du Parc naturel régional des Landes de Gascogne. Selon la base nautique de départ, la randonnée peut prendre 5 jours ou la journée. Mais pour l’arrivée dans le delta de Leyre, sur le bassin, mieux vaut choisir l’option accompagnée: outre l’aspect technique du kayak de mer, l’observation des oiseaux marins requiert un œil expert!