«C’est une île restée à l’état sauvage.» Voilà comment Nicolas, 25 ans, décrit l’île de Gozo. Parti à Malte l’année dernière avec sa famille, il garde un excellent souvenir de son séjour sur la deuxième plus grande île de l’archipel.

«On a loué une voiture et on a passé toute une journée à visiter des petites criques cachées. L’eau est d’un bleu si profond! L’endroit est paradisiaque. On ne se croirait pas en Europe», s’exclame le jeune homme. Gozo est connue pour ses petites plages à couper le souffle. On y fait du canoë ou du surf.

Idéal pour faire de la randonnée

Mais l’île ne séduit pas que pour ses bords de mer. L’intérieur des terres, désertique et rocheux, est un endroit idéal pour faire de la randonnée. «C’est très vallonné. J’y vais au moins une fois par mois pour prendre un grand bol d’air frais», raconte Mary. À 51 ans, cette ingénieure agronome d’origine bretonne s’est installée à Malte il y a deux ans.

«Ça me fait une vraie coupure avec l’île principale qui est beaucoup plus en ébullition.» Depuis son arrivée, elle ne peut plus se passer de Gozo. «Les gens sont très accueillants ici. Il y a beaucoup d’agriculteurs qui produisent d’excellents produits du terroir.» Les gourmands apprécieront le gbejna, un fromage de chèvre typique de l’île.

Temples millénaires

Mais Gozo plaît aussi pour les vestiges de l’histoire millénaire que l’on peut y trouver. C’est là que se trouvent certains des plus vieux temples du monde. «Ceux de Ggantija datent de 4.000 ans avant Jésus-Christ. Quand on arrive devant, on est complètement estomaqué», raconte Marie-Hélène Chaplain, auteur du guide Évasion sur Malte.

«Ces édifices sont composés d’immenses pierres de cinq mètres de haut. Il y a aussi des graffitis sur les murs. C’est émouvant de se dire que des hommes sont passés par là au néolithique», poursuit-elle. L’architecture locale mérite également le détour, en particulier les édifices religieux. «Il y a de petites églises dans chaque village et chacune possède son propre style. J’ai trouvé ça très authentique», se souvient Nicolas.

Le patrimoine de Gozo s’est forgé à travers les âges. À Rabat, la capitale, la citadelle a joué un rôle crucial pour la ville aussi bien pendant l’Antiquité, le Moyen-Âge qu’à l’époque napoléonienne. De quoi ravir les amateurs d’histoire.

>>> Rendez-vous sur cet article pour en savoir plus sur les séjours linguistiques à Malte

>>> Retrouvez l'ensemble de notre dossier Voyage