CONTRIBUTEUR –  Le site Dmdpost.com de Dmd Santé teste les applications mobiles de santé connectée. Pour les lecteurs de Se Coacher, il s'intéresse à celles destinées à lutter contre le tabagisme.

Les applications de santé connectée passées au crible de Dmd santé.Vous voulez arrêter de fumer? Des applications mobiles peuvent vous aider, mais à condition de bien les choisir.

Des millions de fumeurs ont un smartphone et nombreux sont ceux qui se tournent vers les applications mobiles pour arrêter de fumer. Ces applications prolifèrent mais toutes ne se valent pas.

Une efficacité à relativiser: attention aux mauvaises applis!

D’après une étude de l’American Journal of Preventive Medicine [1], les applications les plus vendues ou téléchargées pour iPhones ou Android contre le tabagisme n’offrent pas de solutions efficaces pour arrêter de fumer. Les chercheurs ont identifié 411 applications, et se sont concentrés sur les 50 plus populaires (pour chaque système d’exploitation). Ils ont ensuite analysé chaque approche proposée pour arrêter de fumer, en les comparant aux recommandations proposées par les services de la santé publique américaine face au tabagisme.

Ils sont alors arrivés à la conclusion que les applications étudiées n’apportaient pas les meilleures options de traitement, comme par exemple celle de prendre contact avec des centres anti-tabac. Cette étude présente quelques limites, car elle n’apporte aucun éclairage sur l’utilisation que les personnes ont de ces applications: si elles ont recours à d’autres méthodes efficaces en parallèle par exemple.Il est donc primordial de faire le tri parmi toutes les applications anti-tabac et d’avoir recours à d’autres solutions en plus de l’appli: centres anti-tabac, suivi par un tabacologue...

>>> Notre comparatif des applications pour arrêter de fumer. Sur iOS et Android.

 

A utiliser en parallèle d’une prise en charge médicalisée

L’étude de l’école d’infirmière de l’université de Columbia [2] a démontré que les applications ne peuvent fonctionner que si elles sont utilisées en lien étroit vers une prise en charge médicalisée! En un mot: vous ne pourrez pas arrêter définitivement de fumer sans le soutien d’un professionnel de santé. Une appli recommandée, un suivi parallèle: la clef pour stopper la cigarette pour toujours? Oui mais pas pour tout le monde...

Sur qui fonctionnent ces applis?

Une étude américaine [3] a mis en valeur que ces applications sont davantage efficaces sur les fumeurs ayant déjà utilisé en amont une appli de santé. Les applis présenteraient donc de réels avantages sur les personnes motivées et déjà utilisatrices de santé mobile! A noter, l’apport des smartphones dans l’arrêt du tabac soutenu par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a développé un large programme de développement de la santé mobile dans la lutte contre le tabac.

>>> Retrouvez les autres articles de Dmd Santé sur la santé connectée

[1] A content Analysis of Popular Smartphone Apps for Smoking Cessation, American Journal of Preventive Medicine publiée en 2013.
 
[2] Etude parue dans Oncology Nursing Forum : response to a Mobile Health Decision-Support System for Screening and Management of Tobacco Use publiée en mars 2014.
 
[3] Who Uses Smoking Cessation Apps? A Feasibility Study Across Three Countries via Smartphones.