COMPARATIF - Avec elles, le concept de réveil difficile ou de mauvaise nuit n’a plus lieu d’être. Pour s’endormir, surveiller ses nuits, ou se réveiller au meilleur moment, ces quatre applications, disponibles en téléchargement sur l’App Store, accompagnent chaque étape de notre sommeil.

 

Réveil intelligent gratuit

L’utilisateur ne risque pas de s’égarer en parcourant Réveil intelligent. L’appli reprend trait pour trait le schéma désormais classique sur iOS, avec les onglets en bas d’écran. Celui des réglages est particulièrement fourni avec notamment la possibilité de tester le placement de son iphone sur le lit, mais aussi de paramétrer la sensibilité aux mouvements pour l’accorder à son matelas. Le catalogue de sonneries n’a pas à rougir, au contraire, avec un choix d’ambiance assez varié pour que chacun y trouve son compte. Tout ceci ferait presque perdre de vue les fonctionnalités principales de l’application : le réveil au moment optimal, l’analyse des cycles de sommeil, doublé de l’enregistrement des nuisances sonores. Pour débloquer les statistiques détaillées, et accéder aux options les plus avancées, il en coûtera 89 cents, mais le jeu en vaut la chandelle.
Gratuit. 0,89€ en premium.

Sleep Cycle alarm clock

En bon marchand de sable numérique, Sleep Cycle règne en maître incontesté des nuits des possesseurs d’iPhone. Souvent imitée, rarement égalée (sauf peut-être par Sleep Time), l’application fait autorité depuis 2009, se permettant même de fréquentes mises à jours. Un réveil qui s’étoffe donc pour proposer un check up quotidien, avec notes et appréciation de l’humeur matinale à l’appui. Côté prise en main, l’application fait partie des plus ergonomiques : d’un simple basculement à l’horizontale, les données individuelles se transforment en courbes. Après, tout n’est pas parfait, et, comme pour les autres applications du même style, sa précision est souvent prise à défaut. Pour un logiciel pour smartphone à moins d’un euro, elle fait cependant très fort.
0,89€.

Sleep Time

Pas casse-tête, Sleep Time. En anglais certes, mais simple comme un tour d’horloge. Le réveil se règle d’ailleurs en déplaçant un dongle le long du cadran. Ou quand minimalisme rime avec efficacité. Une impression de tenir son appli au bout du doigt prolongée au laboratoire, où l’on retrouve les données sur son sommeil présentées de façon claire. La version payante, proposée 1,79€, intéressera surtout ceux des utilisateurs qui éprouvent de légères difficultés à trouver le sommeil. Après un passage par le compte en banque, le catalogue de compositions et sons propices à l’endormissement se remplume in extenso. Utile au coucher comme au lever, Sleep Time prouve que le 2en1 n’est pas l’apanage du shampoing douche.
En anglais. Gratuit et 1,79€ en version premium.

iSommeil

Cocorico! Qu’on ne s’y trompe pas, l’assourdissant chant du coq n’est pas redevenu le réveil à la mode. L’application iSommeil est simplement française, et franchement réussie avec ça. Développée par les professeurs Damien Léger et Maxime Elbaz, respectivement directeur de l’institut national du sommeil et de la vigilance, et chercheurs à l’hôtel-Dieu, la machine à dormir a notamment remporté le prix « Proxima mobile ». Démunie de fonction de réveil intelligent, elle compense par une analyse des ronflements et des mouvements indispensable pour gérer son sommeil et détecter les éventuelles anomalies. La section conseils, avec ses nombreuses astuces pour dormir sur les deux oreilles, est d’ailleurs une mine d’or en la matière. Avant de tirer le meilleur parti d’iSommeil, il faudra néanmoins faire avec les bugs, qui viennent compliquer la navigation. Une mise à jour ne serait pas de refus.
Gratuit.

PAR ROMAIN GOULOUMES

Vous utilisez une de ces applications, ou d'autres similaires? Partagez votre expérience et vos conseils avec les autres utilisateurs et nos journalistes dans les commentaires.