SELECTION - Avec les tablettes, les bracelets connectés seront sans aucun doute les cadeaux de Noël les plus prisés du rayon high-tech. Seulement, il en est sorti tellement ces derniers mois qu’il devient difficile pour le consommateur de faire son choix.

Nike+ Fuelband SE, Jawbone Up, Fitbit Flex… tous ces produits ont un point commun. Ce sont un peu plus que de simples bracelets. Réunis sous la bannière des objets connectés, ils doivent nous motiver à nous bouger davantage, mieux manger ou mieux dormir. Polyvalents pour la plupart, ils ont également chacun un domaine de spécialité. Selon vos propriétés, l’un vous conviendra donc mieux que l’autre.

Jawbone UP, le meilleur pour suivre son sommeil, mais…

jawbone upLes dormeurs en rêvaient, Jawbone l’a fait. Qualitativement, le UP est sans conteste le mieux placé pour suivre votre sommeil. Rarement pris en défaut sur ses mesures, il est aussi le seul à pouvoir détecter le meilleur moment pour vous réveiller. La suite est plus classique. Avec lui, l’utilisateur peut observer son niveau d’activité, importer les données en provenance d’autres objets/applications, et suivre son alimentation. L’appareil est plutôt séduisant, et l’application très conviviale… que demander de plus ? De la fiabilité. Déjà précédé d’une mauvaise réputation (pour mémoire sa première version avait été retirée du marché 11 jours seulement après sa mise en vente) outre-Atlantique, le Jawbone UP semble présenter d’inquiétants signes de faiblesse après quelques mois d’utilisation. En espérant que la relève, incarnée par le UP24, répondra à nos attentes (et, plus important, à celles des clients) sur ce point.

129,99€, compatible iOS et Android

 

Fitbit Flex, le plus complet (et accessible)

Le Fitbit Flex compte parmi nos favoris. Car, tout en étant arrivé après le Jawbone Up et le premier Fuelband, le Fitbit Flexcapteur au bracelet interchangeable a posé les bases de ce que doit être un poignet connecté. Synchronisé en Bluetooth avec le smartphone, le bracelet communique sans friction les informations sur l’activité physique, et le sommeil de son porteur. Tout se déroule de manière transparente, sans branchement ni bouton à appuyer. D’un autre côté, on aurait aimé un écran plus grand, où l’heure pourrait apparaître, et une batterie capable de tenir une semaine sans fléchir, mais pour qui recherche un bon bracelet sous la barre des 100€, le Fitbit Flex fait largement l’affaire. La preuve, on l'a depuis des mois et on ne s'en lasse pas.

99,95 €, compatible iOS et Android

 

Nike+ Fuelband SE parfait pour se motiver, et les Apple addicts

Fraîchement débarqué sur le sol français, le bracelet de Nike est ce qu’on appelle une machine à motiver. Plus Nike+ Fuelband SEbouillant qu’un coach sportif, le Fuelband SE repose sur un système de point assez diabolique, les Fuelpoints. Explication : chacun de nos mouvements est converti en points qui viennent illuminer petit à petit une rangée de diodes colorées. L’utilisateur n’a qu’un objectif, arriver au bout d’ici la fin de la journée. L’incitation à bouger ne s’arrête pas là. Que ce soit par compétition avec les autres membres de la communauté Nike, envie de décrocher une badge virtuel, voire par le bracelet lui-même qui ne se prive pas de l’interpeller quand il ne se remue pas suffisamment, le sportif est sans cesse challengé. Côté technique, pas grand-chose à redire. Cette deuxième mouture répare les imperfections de son prédécesseur. Le SE est donc plus résistant à l’eau et plus flexible. Il reste en revanche Apple jusqu’au trognon. Le Nike Fuelband SE s’adresse aux possesseurs d’iPhone (4S et au-delà), et à eux seuls.

139€, compatible iOS

 

Misfit Sine, le plus mignon et le plus étanche

Misfit ShineEsthétiquement, c’est une réussite. Porté autour du cou, ou glissé au bout du poignet, le petit disque intelligent est un objet high-tech autant qu’un accessoire de mode. Techniquement, on est un peu en deçà de ce que proposent les autres bracelets. S’il a pour lui d’être entièrement étanche, le Misfit Shine pêche un peu du côté des applications, qui manquent de souplesse. Les données sont également un peu moins précises sur toute la partie suivi du sommeil. En revanche, si vous cherchez seulement à mesurer votre activité quotidienne, le Misfit Shine est fait pour vous. Il a été programmé pour reconnaître spécifiquement cinq sports (vélo, natation, tennis, basket et football) quand d’autres ne servent qu’aux joggeurs.

119,95€, compatible iOS et Android

 

Fitbit Force, le plus prometteur

Encore quelques mois de patience et le Force sera de notre côté de l’Atlantique. Déjà sorti aux Etats-Unis, le Fitbit ForceFitbit Force est un brillant exemple de fusion réussie. En l’occurrence, celle d’une smartwatch et d’un trackeur d’activité. En plus d’intégrer la mesure des pas, du sommeil et de l’altitude du second, certaines fonctions du Force sont dignes d’une montre intelligente. L’écran du bracelet peut en effet afficher l’heure, mais aussi les numéros des appels entrants (Fitbit travaillerait en ce moment sur une mise à jour pour activer cette fonction) et, qui sait, peut-être un jour notifier la réception d'un SMS ou d'un mail. Bref, le Force est en bonne voie d’être le plus complet des bracelets à ce jour.

129,95$, compatible iOS et Android

 

Polar Loop, un challenger intéressant au Nike+ Fuelband SE

Polar LoopEt si la surprise venait de Polar? Le leader des cardiofréquencemètres a développé son propre bracelet connecté. Première surprise : contre toute attente, le Polar Loop ne prend pas le rythme cardiaque de son utilisateur. Il est cependant compatible avec les dernières ceintures Bluetooth du constructeur (H6/H7). Très proche, dans l’idée, d’un Nike+ Fuelband SE, le capteur imaginé par Polar arbore un look plus classieux, même si le plastique utilisé paraît moins qualitatif. Nombre de pas, alertes d’activité… les fonctions sont peu ou prou les mêmes entre les deux bracelets. De ce que l’on en a vu, le Flow est, en plus, capable de remarquer si l’utilisateur se tient debout, assis, ou allongé. Il serait également étanche jusque 20m. On l’attend en Europe pour début 2014, à 89,90€, soit 50€ de moins que le Fuelband SE.

89,90€, compatible iOS

Romain Gouloumès