EDITO – Considéré en France comme l’interlocuteur de référence pour tout ce qui a trait aux objets connectés et à leurs usages, Emmanuel Gadenne est également l’auteur du «Guide pratique du Quantified Self». Chaque semaine sur 20Minutes.fr, il apportera un éclairage sur un sujet de son choix. Dans son neuvième billet, il raconte l'émergence du Quantified Self à Paris.

Le mouvement Quantified Self a été lancé en 2007 par deux éditeurs du magazine Wired. C’est en effet cette année-là que Kevin Kelly et Gary Wolf ont lancé les premières rencontres entre les utilisateurs et les fabricants d'outils de capture, d'analyse et de partage de données personnelles. Cette même année, ils lancent le site quantifiedself.com où sont présentés les contributions des membres de la communauté. A partir de la Baie de San Francisco, ce mouvement s’est rapidement étendu. Il est aujourd’hui présent dans plus de 89 villes dans le monde !

L’antenne parisienne du mouvement Quantified Self, QSParis, existe depuis mars 2011, sous l'impulsion de Christophe Ducamp, Denis Harscoat et moi-même. Fitbit, Withings, Sense et bien d’autres acteurs de cet écosystème de la donnée personnelle ont utilisé la tribune de QSParis. C'est pour eux l'occasion idéale de faire connaître leurs produits et services auprès d’un public d’early-adopters passionnés par les nouveaux outils et les nouveaux usages. QSParis accueille aussi les chercheurs, les médecins, les juristes, les journalistes, les entrepreneurs, les développeurs et les designers qui s'intéressent à nos données.

En mars 2013, des membres de Quantified Self Paris ont fondé MyDataLabs une association qui fonctionne comme un “change tank” sur la donnée personnelle : des particuliers et des entreprises du secteur y agissent ensemble pour imaginer et créer le futur de nos données personnelles. N'hésitez pas à venir nous rejoindre et à cotiser si vous pensez, à titre personnel ou professionnel, pensez avoir un rôle à jouer dans l'exploration pionnière de nos données personnelles !!

Le 28 juin 2013, 100 personnes s'étaient données rendez-vous à La Cantine pour l'événement QSParis6. Le même jour se sont succédé au micro, des fabricants (Fitbit, Withings, Hapilabs), un éditeur de jeux vidéos (Ubisoft), des développeurs d'applications (effiDriver, tawkon, Open Food Facts...), des juristes, des chercheurs (Inria), des utilisateurs (Olivier Desbiey ou Enerbip)... Dans la salle, les exemples de Runkeeper ou d'Ubisoft achevèrent de convaincre que le quantified self devenait progressivement grand public. Et vous, en êtes-vous convaincu ?