INTERVIEW – Elle sait si vous vous brossez bien les dents ou non. Loïc Cessot est l’un des co-créateurs de Kolibree, la brosse à dents intelligente qui a fait sensation au CES 2014. Et bientôt dans nos salles de bain?

Loïc Cessot

Loïc Cessot

Un brossage de dents plus ludique et plus efficace. Les créateurs de Kolibree n'ont que ces mots là à la bouche quand ils parlent de leur appareil connecté, prêt à brosser plus blanc que blanc.

Comment vous est venue l’idée de créer une brosse à dents intelligente?

Mon associé, Thomas Serval, se demandait comment vérifier que sa fille, qui lui mentait régulièrement, se lavait bien les dents. Nous en avons discuté et nous y avons pensé. Mais c’est bien plus que pour vérifier le brossage des enfants. C’est réinventer l’industrie de la brosse à dents qui n’a pas évolué depuis 30 ans. Lorsqu’on se brosse les dents, nous sommes passifs. Nous avons voulu apporter de l’intelligence à cet objet grâce à des données.

A qui Kolibree est-elle principalement destinée?

Notre idée de base concernait principalement les enfants mais nous l’avons agrandie à tout le monde. C’est une nouvelle expérience avec différents acteurs qui permet une meilleure santé bucco-dentaire. Les dentistes vont pouvoir être connectés aux utilisateurs. Et pour les enfants, c’est quand même plus fun.

>>>Balance, lit, montre... Se Coacher a testé bien d'autres objets connectés

Justement, vous avez annoncé des jeux pour les plus jeunes. Comment vont-ils se présenter?

Il s’agit de créer une application plus familiale où l’on peut ajouter les données des brossages des enfants. Il y aura une interface pour créer une expérience qui sera plus ludique avec différents jeux.

De quelle manière le système de coaching va motiver l’utilisateur?

Un capteur détecte les endroits où la brosse n'est pas passée ce qui permet de voir les zones oubliées après chaque brossage. Les données sont ensuite transmises sur une application pour smartphone via le Bluetooth. Après avoir quantifier le brossage, l’utilisateur recevra une note. Sa progression ou sa régression sera visible dans l’archivage de toutes les notes.

Comment expliquez vous le succès rencontré au CES?

A la base, nous y allions pour avoir un retour de marché. L’idée a plu et il y a un certain respect pour les objets connectés des entreprises françaises. Cela nous a permis de rencontrer beaucoup d'interlocuteurs et des investisseurs potentiels.

Quel développement imaginez-vous pour Kolibree?

Notre start-up va peut être être incubée. Le but est d’accélérer la création de jeunes entreprises innovantes dans les objets connectés. Kolibree serait le premier projet mais nous réfléchissons aussi à la cigarette connectée (Ndlr, à ce sujet, découvrez Smokio, une cigarette électronique intelligente développée par une star-up française). Nous resterons dans le secteur de la santé et de l’hygiène bucco-dentaire mais pas sur les mêmes besoins.

Constance Daulon

Informations pratiques : Kolibree sera disponible à la fin de l’année 2014. Elle coûtera entre 60 et 160€ en fonction des caractéristiques.