EDITO - Considéré en France comme l'interlocuteur de référence pour tout ce qui a trait aux objets connectés et à leurs usages, Emmanuel Gadenne est également l'auteur du "Guide pratique du quantified self". Chaque semaine sur 20Minutes.fr, il apportera un éclairage sur un sujet de son choix. Dans ce premier billet il revient sur son expérience de l'auto-mesure appliquée à la santé.

 

Durant les années 2003 à 2006, j'ai beaucoup surfé sur les forums de patients... Loin du regard des intervenants de santé et sous couvert de pseudonymes, les patients y partagent leurs vécus et leurs impressions, leurs symptômes et leurs traitements,  leurs données personnelles et leurs analyses. Les accompagnants des patients y sont aussi extrêmement présents pour comprendre, partager et chercher de nouvelles pistes face à la maladie qui les touche directement ou indirectement.

Durant ces mêmes années 2003 à 2006, pour améliorer mon équilibre et mon hygiène de vie, j'ai aussi enregistré quotidiennement sur des carnets de note, mon temps de sommeil, mon poids, ma consommation de cigarettes, d'alcool, de café, de cola, mon humeur, mon irritabilité, etc. En reportant ces données dans Microsoft Excel, j'ai pu étudier les corrélations entre ces différents paramètres et lever des alertes à temps.

Grâce à ces expériences de mesure et de surveillance de moi-même, j'ai progressivement réintégré toutes les bonnes habitudes dont j'avais besoin. Au fond rien de très nouveau, juste les règles de bon sens que me rabâchaient mes grands-mères et dont j'avais bien imprudemment cru pouvoir me dispenser. J'ai progressé dans la connaissance de moi-même et j'ai partagé mes conclusions sur les forums de patients...

Dès 2010, grâce au Quantified Self, j'ai pu disposer d'un nouvel arsenal bien plus efficace qu'une montagne de carnets ou un tableau Excel, pour améliorer ma forme, ma santé, mon bien-être, ma productivité...

J'utilise à présent l'application Tactiosanté,  connectée à mon podomètre Fitbit One, à ma balance connectée et à mon tensiomètre Withings comme le poste de pilotage de toute ma santé.

Face à toutes les recommandations dispensées par mes intervenants de santé, j'utilise cet arsenal pour mieux prendre en charge ma condition de patient. En 2003, j'ai souhaité sortir de ma conditions d'usager du système de soin.  Au travers du Quantified Self, j'ai utilisé des outils et des méthodes de plus en plus efficaces pour prendre un rôle plus proactif dans la gestion de ma santé.

Anticipation et prévention rendent ma bonne santé plus durable. En reprenant peu à peu le contrôle de mes données de santé j'ai pu améliorer ma qualité de vie.

Maîtriser mon poids, mon alimentation, mon activité physique quotidienne, c'est aussi m'ouvrir de nouvelles portes pour améliorer mon bien-être. Je peux alors me sentir mieux dans mon corps, essayer de nouveaux sports, collectionner de nouveaux efforts tendus vers de nouveaux objectifs... et tout redevient possible !

PAR EMMANUEL GADENNE