Qui aurait cru que l’on pourrait apprendre le développement personnel à la fac? C’est pourtant de plus en plus fréquent, afin de répondre à une demande en hausse. Bien souvent, ces cours riment avec capacités de communication, dans l’entreprise comme à la maison.

«J’ai appris à m’observer en train de faire des choix, d’interagir avec les autres, et je sais ce que je veux améliorer», décrit Clémentine Dalle. A 27 ans, la jeune femme travaille dans le centre social Association projet de Lille. Elle a choisi de suivre le Diplôme universitaire de compétences en relations humaines (Ducerh) proposé par l’université de Lille-I.

Bien communiquer, un défi

Son objectif, «bien se connaître pour être à même de mieux accueillir ce que les autres vivent», décrit-elle. Pour Geneviève Millara, responsable des formations en relations humaines et communication à Lille-I, «la communication, savoir écouter, montrer à l’autre que l’on a compris, c’est d’ailleurs la base». Utile au niveau professionnel, mais aussi personnel pour Peggy Thérouanne, 32 ans, inscrite au Ducerh depuis deux ans et demi.

>>> Retrouvez l'ensemble de nos articles sur la formation continue

«J’ai développé ma capacité d’empathie et de tolérance envers les autres. Cela a assaini mes relations avec ma hiérarchie au travail, et je suis moins dans l’impuissance face à ma fille en crise d’adolescence», déclare cette chargée de développement RH.

Les apports sont les mêmes dans la formation proposée par l’institut d’administration des entreprises (IAE) de Lyon, rattaché à l’université de Lyon-III. Parmi les bénéfices, Corinne Forgues, directrice du développement de la formation continue à l’IAE de Lyon, évoque aussi «une meilleure gestion du stress pour le comprendre et l’anticiper». Comment? «On met les gens en situation grâce à des exemples pris dans la vie de l’entreprise», précise-t-elle. Ces formations puisent ainsi le meilleur de l’entreprise et des étudiants