PORTRAIT - A tout juste 14 ans, l'Italien Ivan Federico, habitué des contests, se pose comme l'un des prétendants au titre de cette 6e édition de la Sosh Freestyle Cup.

Il a tout juste 14 ans mais fait déjà beaucoup parler de lui. Originaire de Turin, l'Italien Ivan Federico a déchiré le bowl du Prado pendant les sessions d'entraînement de la Sosh Freestyle Cup, envoyant des airs dans tous les sens, toujours avec style. Tout ça sous le regard bienveillant de ses parents, qui le soutiennent à fond dans sa passion. Avec leur camping car, ils n’hésitent pas à avaler les kilomètres sur les routes d’Europe pour l’accompagner sur toutes les compétitions. « J'ai la chance d'avoir des parents qui comprennent ce que le skate représente pour moi. J'ai débuté à l'âge de 7 ans et très rapidement je me suis tourné vers la compétition. C'est quelque chose qui me motive pour progresser », explique Ivan.

 « Il a pris beaucoup d'assurance »

Une progression qui n'a pas échappé à son aîné Samuel Partaix, lui aussi en compétition sur cette manche de Coupe d'Europe. « Je le connais depuis un petit moment, car je le croise régulièrement sur les contests. J’ai commencé à le voir skater quand il était tout petit et on peut dire qu'il a bien grandi. Il est devenu hyper fort et a pris beaucoup d’assurance. Il est assez impressionnant à voir. C’est un petit élastique, il se plie dans tous les sens. Il faudra le suivre sur ce contest, car il est vraiment très bon. »

Malgré tout, son style très technique et assez conventionnel ne fait pas l'unanimité. « Personnellement je n’aime pas trop son style de skate, avec des protections de partout, confesse le Marseillais Julien Bénoliel. Je ne peux pas le nier, il est fort et fait clairement partie des meilleurs de cette compétition. » A Ivan de mettre tout le monde d'accord dans le bowl ce week-end.

LAUREN HORKY