Mojito, Caipirinha, Cosmopolitain, Margarita, Martini… Au final, nous buvons souvent les mêmes breuvages. Et malgré l’avènement de la mixologie, l’art de faire des cocktails, ces dernières années, ce n’est pas pour autant toujours une réussite quand on les fait soi-même. Si, si, souvenez-vous de votre dernier mojito maison qui était beaucoup trop sucré.

«J’en avais ras-le-bol de boire toujours la même chose et c’est un métier de réaliser un cocktail, commence Clara Darcq, gérante et fondatrice de Nighthawks. Je voulais donc qu’on puisse siroter de bons cocktails chez soi sans devoir les préparer.» C’est pourquoi elle a lancé en juin dernier ce site de livraison de cocktails à domicile pour l’instant uniquement disponible à Paris.

Plus on est nombreux, plus le prix baisse

Pour se faire livrer, il faut d’abord choisir le bar dont on a envie de déguster un cocktail puis la préparation et enfin, la quantité désirée. «Une fois que vous avez rempli votre panier et valider votre commande, le livreur arrive 30 minutes après maximum.» Le paiement se fait directement sur le site. Il comprend le prix du cocktail et le prix de la livraison qui est actuellement de 4€ mais qui sera à 2,50€ dans les mois à venir. «On peut commander 2 cocktails minimum, précise la fondatrice. Pour deux personnes, ça revient à 26€, soit 13€ la préparation.» La facture diminue plus les commandes sont nombreuses. Par exemple, le cocktail sera à 10€ si vous être quatre.

>>> Retrouvez l'ensemble des articles sur les start-up sélectionnées pour notre challenge

A partir de septembre, le site fera appel à la géolocalisation. «Il prendra en compte les bars autour de vous dans un rayon de 3,5 kilomètres ce qui permettra d’assurer une certaine rapidité dans la livraison.» Pour le moment, Nighthawks travaille avec trois bars partenaires à Paris: le Calbar et le Mama Loca qui sont à Bastille et le Persifleur dans le 18e arrondissement. Mais on pourra en compter une dizaine après les grandes vacances. On a donc hâte de découvrir les prochains temples de la mixologie depuis notre canapé.

_____________________________________________________________________________

En savoir plus sur Nighthawks

Après une école de management et de graphisme, Clara Darcq part travailler chez My Little Paris. «J’avais très envie de créer ma boîte et j’adore les cocktails», souligne-t-elle. A 25 ans, elle lance Nighthawks dont elle réalise le site et le packaging. Son associé, lui, s’occupe de la partie commerciale. Depuis juin 2016, ils ont reçu une centaine de commandes avec un panier moyen à 36€. «L’objectif était d’abord de se faire connaître auprès des bars.» Le business model est le même que Deliveroo: il y a une commission de 30% sur les cocktails. Pour la suite, l’entrepreneure veut agrandir l’offre en rajoutant les bars à jus «des boissons haut de gamme». Nighthawks souhaite également convaincre les marques d’alcool de s’associer au projet et de s’étendre dans d’autres capitales comme Londres et Berlin en 2017.