Payer son déménageur en liquide c’est possible? Surtout si le déménageur est un ami, et le liquide de la bière (à consommer avec modération rappelons-le, et plus encore après un effort). Pour réussir son déménagement sans perdre tous ses amis, il s’agit d’une bonne monnaie d’échange, parole d’experts.

Certains en «appellent à votre bon cœur», d’autres jouent la corde sensible à coups de «je vais jamais y arriver sans vous». Jean-Nicolas lui, préfère aller droit au but. Il pose la question simplement, sans artifice. «Eventuellement on peut dire "j’ai besoin d’un gros bras donc j’ai pensé à toi", ou jouer sur l’ironie si t’as une pote qui fait 45 kg», reconnaît-il.

A 32 ans, Jean-Nicolas n’est pas un professionnel du déménagement, mais il n’en est pas moins un expert. Il n’a lui-même changé de logement que deux fois, mais comme il est plutôt sympa, il a prêté main forte à des amis à une dizaine de reprises. «Si je suis disponible en général je dis oui. Des gens que je connais peu ne vont pas me demander», estime le jeune homme. Mais il faut dire que pour lui et ses amis, «c’est un prêté pour un rendu. Je vais bientôt déménager et j’ai quelques potes qui devraient m’aider». Qui a dit vœu pieux?

Réfléchir au niveau de contrainte

D’après Jean-Nicolas, «la base c’est d’être suffisamment nombreux pour ne pas s’esquinter le dos». Et puis le jour J, «on prend soin de ses potes, autant que possible, on garde les tâches les plus pénibles pour soi». Nicolas l’a d’ailleurs lui aussi constaté. Déménageur semi-professionnel sur la plateforme mydemenageur.com sous le pseudo Nico.23 (un "gros bras" comme ils s'appellent sur le site), il a participé à quelques 65 déménagements depuis 2015.

Riche de cette expérience, il a pu vérifier que «la limite pour pouvoir solliciter un ami, c’est le niveau de contrainte et de travail que vous allez lui demander». En d’autres termes, si vous déménagez 30 machines à laver, autant faire appel à des professionnels. Même si vos attentes sont plus raisonnables, Nico.23 recommande «bien connaître les gens à qui on demande, et de s’assurer de leur état de santé, qu’ils sont en forme et capables d’assumer les courbatures». Préférez donc les potes rugbymen aux amis joueurs d’échec.

>>>Retrouvez l'ensemble de notre dossier sur le déménagement

Des remerciements en nature

Autre conseil de l’expert, un déménagement se déroulera d’autant mieux «que la personne qui change de logement aura pris le temps de préparer». Vos potes sont là pour porter les cartons, pas pour les faire. En revanche, dans certains cas, ils peuvent accepter de les vider, mais surtout s’ils contiennent des pizzas, autre forme de rémunération conseillée pour ses amis déménageurs d’un jour. Après tout, comme le dit Jean-Nicolas, «on s’en tire toujours mieux financièrement pour 10 pizzas et 40 bières qu’avec un déménageur professionnel». Du moment qu’on les distribue à la fin.