La place Gailleton (2e) sera le repère, tout le week-end, des amateurs de salsa.
La place Gailleton (2e) sera le repère, tout le week-end, des amateurs de salsa.

Caroline Girardon

Entre feux d'artifice et bals populaires, 20 Minutes a sélectionné pour vous les endroits où ça va bouger à partir de vendredi.

Le Transbo ouvre le bal. Pas de cocarde, ni de pompiers ou de feu d'artifice, mais une ambiance vintage et rock'n'roll, du groove et de l'effeuillage. Le Transbordeur propose gratuitement vendredi, dès 19 h, des concerts en extérieur et des DJs à l'intérieur. Les filles des Précieuses Ridicules viendront présenter dans la soirée leurs shows burlesques.

Tout l'Monde danse dans la rue. De vendredi soir jusqu'à dimanche, les bals vont se multiplier dans les rues ou sur les places publiques. Et ils ne sont pas réservés aux spécialistes. Loin de là. L'objectif est d'initier les curieux et de faire danser un maximum de badauds. Pour les amateurs de salsa, rumba ou bachata, il faudra se rendre place Gailleton (2e). Les aficionados du flamenco trouveront leur bonheur place Guichard (3e), et les passionnés de danses berbères, orientales ou polynésiennes pourront se déhancher au square Jacquier (6e). Si vous souhaitez perfectionner votre sirtaki, on vous conseillera vivement d'aller faire un détour à l'amphithéâtre des Trois Gaulles (5e). Quand au Musée Gadagne (5e), il se transformera en bal Bollywood. www.tlmd.lyon.fr

Feux d'artifice et spectacle pyrotechnique. Avant d'entamer sa rénovation, l'hippodrome de Parilly, à Bron, ouvre ses portes au public, vendredi dès 21 h 45, afin qu'il puisse assister au feu d'artifice. Le spectacle sera précédé d'une fanfare déambulatoire. Hippodrome toujours, mais cette fois au Carré de Soie. Les communes de Villeurbanne et Vaulx-en-Velin proposent un spectacle pyrotechnique musical. A voir vendredi, à 22 h 30. Enfin, le traditionnel feu d'artifice du 14 juillet à Lyon, sera tiré samedi à 22 h 30 de la colline de Fourvière autour du thème « jardin des étoiles ». Trois scènes des bals (musette, fanfares et guinguette) se dérouleront simultanément sur les quais de Saône.

Les pompiers prêts à « mettre le feu ». Les traditionnels bals de pompiers ne vont pas manquer dans l'agglomération, vendredi et samedi soir (10 €). A commencer par le plus réputé, celui de Gerland (7e), avenue Debourg. Là-bas, on ne parle plus de simples bals mais de « Nuits blanches ». Pour la première fois, les soldats du feu de Confluence ouvrent leur caserne cours Suchet (2e). À la Croix-Rousse, et rue Pierre-Corneille (3e) aussi, il devrait y avoir foule. Enfin mention spéciale aux pompiers de Saint-Priest. Un an après avoir dansé sur Michael Jackson, ils ont réalisé un second flash mob sur Internet afin de promouvoir l'événement.